[VIDÉO] Alors, que le maire de Montpellier Philippe Saurel vient d’être mis en examen pour diffamation, dans le cadre de la plainte déposée par plusieurs maires de la métropole, Alenka Doulain entourée de ses colistiers présentait ses propositions pour améliorer la gouvernance de la Métropole de Montpellier.

VOIR AUSSI : Métropole de Montpellier : plusieurs maires ont porté plainte contre Philippe Saurel

Gouverner avec tous les maires et conseillers municipaux n’est pas une idée neuve dans la Métropole. Un certain Maire-Président divers gauche, s’y était déjà essayé dans la première partie de son mandat, avant de décider de politiser unilatéralement la métropole, à la sortie des élections législatives de 2017, en conditionnant la participation à l’exécutif à l’adhésion à son groupe politique « La République en Marche et apparentés », mettant ainsi fin, au « pacte de confiance » qui gouvernait jusqu’alors Montpellier Méditerranée Métropole.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Municipales : Fresque verte et symbolique pour Alenka Doulain, tête de liste de #NousSommes

C’est avec, peut-être, cet exemple en tête, que la candidate aux municipales, Alenka Doulain a décidé d’adresser une invitation à tous les candidats aux municipales et maires en place, afin de planifier une future coopération. Cette réunion qui doit se tenir le 18 février prochain à 18h aux « Quartiers Généreux » avec pour objectif « de faire de Montpellier Méditérannée Métropole un territoire résolument démocratique. »

Explications d’Alenka Doulain, tête de liste Nous Sommes : « Il faut faire un véritable choc de confiance sur la Métropole de Montpellier. »

En pratique, la candidate annonce déjà la couleur, elle ne cumulera pas Mairie et Présidence de la Métropole, c’est un membre de sa liste ou un maire de la Métropole qui devrait en prendre la présidence.