L’application « Sentinelles de la Nature » a recensé près de 400 signalements portant atteinte à l’environnement dans la région Occitanie. 

Cette application permet de mettre en lien les citoyens et le réseau des associations de protection de la nature. Le dispositif a été fondé par la FNE (France Nature Environnement) Languedoc-Roussillon depuis mai 2019 et tire un premier bilan particulièrement alarmant.

Cette application facilite la première étape indispensable aux actions en faveur de l’environnement : le signalement. Sur le site sentinellesdelanature.fr ou sur l’application mobile, les citoyens peuvent informer le mouvement FNE et près de 50 associations de la région. Une carte, conçue avec le principe de géolocalisation, informe la présence de signalements négatifs (dégradations, etc.) ou de signalements positifs (nouvelles mesures, initiatives) dans toutes les zones.

Comment utiliser l’application « Sentinelle de la Nature » ? 

Les citoyens qui cherchent à sauver la planète pourront s’inscrire sur ce dispositif en fournissant leur adresse mail ainsi que la région dans laquelle ils vivent. Après avoir créé leur compte, ils auront accès à la carte et pourront préciser leur département ou leur ville. En repérant une dégradation quelconque dans la zone où ils se trouvent, ils pourront fournir toutes les informations nécessaires à la FNE.

Un petit formulaire est à remplir : le lieu et l’adresse, le thème (eau, air, sol, vivant), le type de dégradation observée (pollution des airs, de l’air, pollution sonore, etc…), la date de constatation, des observations supplémentaires, et surtout, des photos afin d’alerter et d’attirer l’attention.

Un bilan 2019 inquiétant, mais des initiatives mises en place. 

Depuis la mise en service de l’application en mai 2019, le FNE a reçu 387 signalements sur le territoire Languedoc-Roussillon. Sur 321, 134 ont été publiés et la moitié concerne principalement les décharges sauvages. Les zones périurbaines de l’Hérault et du Gard sembleraient particulièrement touchées par ce phénomène.

Sur 66 initiatives positives pour l’environnement, 44 ont été publié, dont la moitié concerne des installations photovoltaïques en zones artificialisées. Une vingtaine d’installations concrètes de ces panneaux ont été recensées comme étant une initiative favorable à l’environnement.

Qu’est-ce que la FNE et comment sont traitées les données ?  

La FNE est une fédération d’associations agissant pour remédier aux problématiques environnementales avec des sensibilisations du public, des participations à l’élaboration des politiques publiques, des mobilisations des autorités, des actions en justice, etc.

Tous les signalements sont étudiés par des bénévoles de la fédération. La FNE du Languedoc décidera par la suite, l’importance de ces signalements et les actions à mettre en place. Chaque sentinelle (utilisateurs de l’application) est tenue au courant grâce à un système de suivi. La sentinelle pourra modifier et compléter son signalement.