Pour Michaël Delafosse “l’école, c’est le patrimoine de tous.” Un patrimoine que le candidat aux prochaines municipales de Montpellier compte bien entretenir, et améliorer. Explications en conférence de presse cette semaine : “il faut de l’exigence pour nos écoles.

Enjeux colossaux qui sont devant nous

Un programme qui se veut ambitieux autour de la scolarité. Et le patron de “La Gauche qui nous rassemble” aborde sans détour la question des chiffres, et compte annoncer “un budget qui sera augmenté”. Constat : en 5 ans, les effectifs scolaires sont en progression de 13,2 %. Mais : “dans les faits par élève le budget a baissé […] En France 7% des enfants sont scolarisés en REP (Réseau d’éducation prioritaire)  ça parait peu, à Montpellier, c‘est 30%. Autant vous dire, les enjeux colossaux qui sont devant nous !

Dans son budget, il y aura donc une augmentation de la dotation élève pour les écoles publiques, et une création de plusieurs fonds pour soutenir les projets pédagogiques. Avec Tasnime Akbaraly, Boris Bellanger, Sébastien Cote, et Josiane Ricard, un collectif d’experts sur le sujet, l’objectif sera pendant le mandat d’être “au service de la réussite de tous les enfants et adolescents.

Annonce - Pub - Advertisement

Un écosystème politique

Les mesures de Michaël Delafosse se mettent en place tel un écosystème politique. Dans le cadre de son bouclier social, on retrouve le soutien aux familles pour l’éducation de leurs enfants, pour favoriser l’égalité des chances, ainsi qu’une aide pour les activités extra-scolaires. Ou encore, la mesure numéro trois qui englobe une alimentation plus saine pour les enfants, avec une nouvelle politique de restauration collective, qui passe par la mise en place de cuisine de proximité. La qualité de l’air aussi est dans ses priorités avec les capteurs de pollution à la sortie des écoles.

Des interactions multiples qui se révèlent de semaine en semaine donnent au programme de « La Gauche qui nous rassemble » toute sa dimension, et sa logique.

« Je ferai de la jeunesse la grande cause de mon mandat de Maire« 

« L’éducation est la source de mon engagement professionnel et politique. Je ferai de la jeunesse la grande cause de mon mandat de Maire », une détermination pour le candidat qui voit les effets de sa politique impacter positivement et durablement l’avenir, dont le premier capital est la jeunesse.

Michaël Delafosse met le cap sur une cohérence éducative, avec la mixité sociale retrouvée grâce à de nouvelles écoles et de nouvelles mesures d’attractivité pédagogique. Objectif, éviter de sombrer dans « le péril communautariste » pour privilégier « un engagement laïque et volontariste« . Puis des plans de soutien scolaire public et en complémentarité, l’accent est mis sur le développement d’une école qui protège. Les effectifs de police municipale seront déployés dans les quartiers, et aux abords des écoles. Une lutte systématique sera faite contre le harcèlement en collaboration avec les enseignants, les parents d’élèves, et les conseils d’école. Pour les agressions commises contre un enseignant, ou du personnel du service public dans le cadre de ses fonctions, la ville se portera à chaque fois partie civile. Apaisement aussi face à la transition écologique, et l’urgence des actions qui s’imposent : avec l’isolation des bâtiments, la désartificialisation des sols, et la végétalisation progressive de toutes les cours de récréation.

Le Conseil municipal aura à se prononcer sur la programmation des rénovations d’écoles, des relocalisations et des constructions pour répondre aux trois objectifs suivants : mixité, baisse des effectifs et qualité d’accueil. Question finances : « ça sera un financement sur le budget communal, mais dans les zones d’aménagement concerté, les promoteurs vont payer, comme dans toutes les villes de France […]  Dans les conventions de participations des ZAC, les promoteurs vont contribuer au financement des équipements public, » précise Michaël Delafosse. Puis il formule son projet ainsi : “l’école que nous voulons assurera l’apprentissage des savoirs fondamentaux, l’éveil culturel, scientifique, et sportif. L’école que nous voulons préparera nos jeunes aux défis du monde, à la transition écologique, au respect de l’égalité et de la laïcité.« 

VOIR AUSSI : Michaël Delafosse : un manifeste pour la gratuité des transports, et un plan de développement économique

En parallèle, on l’a appris hier soir, Clare Hart, Conseillère municipale, Présidente de FACE Occitanie, Vice-Présidente nationale de l’association Le Refuge, Co-organisatrice des « Amoureux  de la Vie » (repas distribués aux personnes sans-abris), Ambassadrice de l’AFP-France  (Association Femmes pour la Planète) et est également élue CCI HÉRAULT et Occitanie et Conseillère CESER Occitanie, a décidé de rejoindre l’équipe « La Gauche qui nous rassemble !» menée par Michaël Delafosse.

Annonce - Pub - Advertisement