Le Pavillon populaire vous propose de vous plonger dans le travail d’un des plus grands photographes humanistes français du XXe siècle. 

Photographe tout terrain aussi à l’aise chez les mineurs du Nord de la France que dans les coulisses des défilés de Christian Dior, globe-trotteur insatiable, Jean-Philippe Charbonnier se rendit dans les endroits les plus isolés comme dans les plus grandes villes du monde, de l’Alaska à l’île de Sein, de New York à Kyoto, du désert du Sahara aux supermarchés américains. Partout, son regard rencontre celui des gens qu’il photographie, et ce, même au milieu d’une foule.

Jean-Philippe Charbonnier est fils d’un père artiste peintre et d’une mère journaliste. En 1939, il va voir Sam Lévin, photographe de plateau renommé et portraitiste de vedettes de cinéma, et devient son assistant. En 1943-1944, il s’exile en Suisse où il rencontre Raymond Manevy, Rédacteur en chef de Paris Soir. Le 5 octobre 1944, il photographie l’exécution d’un collaborateur à Vienne. De 1944 à 1949, il devient metteur en pages pour le quotidien Libération puis à France Dimanche. Fin 1949, son emploi de photojournaliste à Points de vue lui permet de publier ses premières photographies. En janvier 1950, il est d’abord pigiste à Réalités, avant de devenir reporter-photographe dans la même revue entre 1951 et 1974.

L’exposition tourne autour des quelques reportages que l’artiste a pu réaliser pour la revue Réalités comme celui en immersion dans les hôpitaux psychiatriques qui sera diffusé pour la première fois en intégralité. Parallèlement vous pourrez découvrir une sélection de photos couleur exclusives et des planches contacts montrant les choix de l’artiste, les recadrages, tout ceci légendé par l’auteur et ponctué d’humour.

Infos pratiques : Jean-Philippe Charbonnier. Raconter l’autre et l’ailleurs (1944-1983) Pavillon Populaire, Esplanade Charles de Gaulle — 34000 Montpellier – T +33 (0)4 67 66 13 46 – Du mardi au dimanche (sauf 25 décembre, 1er janvier et 1er mai)
Hiver : 10h – 13h et de 14h – 18h / Eté : 11h – 13h et 14h – 19h