Clothilde Ollier candidate Europe Ecologie Les Verts pour les municipales à Montpellier a dévoilé, ce lundi 6 janvier, l’ensemble de ses forces de rassemblement. Un rassemblement qui compte : le collectif Confluence, et ses insoumis dissidents, Les Radicaux de Gauche, GénérationS, et le Parti Animaliste. 

Une direction à gauche toute : assumée. Et un rassemblement qui fait passer la liste « l’écologie en grand » à une reformulation : « l’écologie en commun, » qui n’est pas sans rappeler un certain “avenir en commun”.

Clothilde Ollier attend de son rassemblement : « le dynamisme et les compétences de chacune et de chacun pour pouvoir, une fois arrivés aux responsabilités, pouvoir transformer cette ville qui le mérite. »

Interview de Clothilde Ollier, tête de liste de « l’écologie en commun, » questions : restera-t-il de la place sur cette liste au milieu de cette multitude d’étiquettes, pour les citoyens qui selon le site projetmontpellier.fr ont encore la possibilité de candidater jusqu’au 31 janvier ? Ce rassemblement très à gauche, reste-t-il une écologie pour tous ?

Mars 2020, une liste de 65 personnes avec des idées en commun, mais des sensibilités très éparpillées supposera au préalable un travail de fond avec Clothilde Ollier. Travail qui a commencé très tôt avec le collectif Confluence. 

Voir aussi : [VIDEO] Municipales à Montpellier, Clothilde Ollier construit et rassemble son équipe

Boris Chenaud, acteur important au sein de Confluence précise sur le programme : « on parlera de gratuité, de services publics, on parlera de bien commun, on parlera d’écologie, on parlera de démocratie […] pour rythmer la campagne, pour présenter aux Montpelliérains ces différents points programmatiques, pour montrer que Montpellier aura un tout autre visage… » Interview : 

Les Radicaux de Gauche trouvent une nouvelle famille. Après avoir testé un temps Mohed Altrad, ils sont désormais engagés aux côtés de Clothilde Ollier. Présente avec Philippe Thinès, Virginie Rozière explique : « la candidate des écologistes à Montpellier a souhaité rentrer dans cette démarche de rassemblement qui nous correspond … rassembler toutes les forces progressistes de tous horizons des partis, de la société civile, avec une limite qui est de ne pas s’associer avec des mouvements ou des personnes qui soutiennent le gouvernement. » Interview :

« Faire de notre métropole un exemple national »

Voir aussi : [VIDEO] Montpellier : Clothilde Ollier donne « carte blanche » à François Vasquez, sur le dossier Amétyst

Côté société civile comme l’on-dit, était présent François Vasquez, opposant à Amétyst, et auquel Clothilde Ollier a déjà donné carte blanche dans son domaine. Sa volonté : « arrêter de faire de la communication avec l’écologie, mais mettre en place concrètement pour notre métropole, un changement structurel pour faire de notre métropole un exemple national. » À noter aussi le directeur du Refuge Frédéric Gal qui a souligné « avec Clothilde, on partage l’idée d’une ville, où il fait bon vivre, pas seulement d’un point de vue environnemental, mais d’un point de vue moral, pour un mieux vivre ensemble. » La liste de « l’écologie en commun » sera dévoilée début février.