Emmanuel Macron rabote et supprime les prestations chômage, réduit l’APL aux locataires, les crédits pour la santé et veut désormais s’attaquer aux retraites. 

Pendant ce temps, « Champagne » au top 5 des rémunérations des entreprises du CAC 40 :

  • Bernard Charlès, PDG de Dassault Systèmes : + 33.1 millions d’euros en 2018.
  • François-Henri Pinault, PDG du groupe Kering : + 17.3  millions d’euros en 2018.
  • Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan : + 14.3 millions d’euros en 2018.
  • Douglas Pferdehirt , DG de TechnipFMC : + 11.7 millions d’euros en 2018.
  • Jean-Paul Agon, PDG du groupe l’Oréal : + 9.5 millions d’euros en 2018.

Il y urgence pour un monde de justice sociale… !

François Liberti
Conseiller municipal
Puissance Sète – Le Rassemblement