© CDS
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Autorité, clarté, respect, rigueur… Tels semblent être les maîtres mots d’Aurélien Pradié, candidat pour « Les Républicains » en vue des Régionales 2021 en Occitanie. Le jeune (34 ans) candidat, originaire du Lot, était ce vendredi 16 avril avec Stéphan Rossignol à La Grande Motte pour faire le point sur sa campagne, et officialiser la place de l’édile de la station balnéaire héraultaise, comme chef de file dans l’Hérault dès aujourd’hui. Reportage.

« Nous sommes là pour mettre fin à 20 ans, voire 25 ans de monopole socialiste ici et en Midi-Pyrénées. Il faut mettre fin à cette politique-là, à ces méthodes de saupoudrage qui n’avancent à rien« . D’emblée, celui qui est toujours Secrétaire Général pour « Les Républicains » donne le ton. Il n’est clairement pas venu en terre héraultaise pour faire de la figuration, ni pour profiter du soleil.

« C’est un scrutin ô combien difficile que celui des Régionales. Personne ne l’ignore. Et pourtant, je sais qu’avec Aurélien Pradié, nous pouvons espérer la victoire dans quelques semaines« , avait affirmé quelques minutes plus tôt Stéphan Rossignol avant d’ajouter que le jeune député lotois « est là pour impulser une nouvelle dynamique sur tout le territoire et mettre fin au clientélisme actuel. »

Solide sur ses convictions politiques, le parlementaire prend le relais de celui qui devient à compter d’aujourd’hui sa tête de liste dans l’Hérault, et se lance dans un monologue pour donner les points clés de la campagne électorale sur laquelle il va accélérer dans les prochaines semaines. « Nous présenterons tous les détails de nos différents projets dans les prochaines semaines. Mais il est clair que la lutte contre la pauvreté contre le handicap et pour booster l’innovation sur toute la Région sera parmi les points clés de mon programme. Je n’oublie pas la santé de nos concitoyens, thème sur lequel je présenterai un vaste plan pour protéger nos concitoyens dans le milieu de la semaine prochaine à Toulouse« , lance Aurélien Pradié. « Dans ce domaine, nous oeuvrerons pour que chacun de nos concitoyens soit à moins de 30 minutes d’un site de santé en cas d’urgence cardiaque et/ou obstétrique« , complète le jeune candidat, décidément très disert cette après-midi, en terre héraultaise.

Stop au saupoudrage, place à la clarté et aux discussions franches

Trentenaire, Aurélien Pradié revendique ses « origines du Causse, près de Labastide Murat, dans la campagne lotoise. » C’est là-bas qu’il a grandi et a toujours connu une région aux couleurs socialistes. Aujourd’hui après une ascension politique, il veut « oeuvrer pour changer complètement la Région, et écrire une vraie et belle histoire avec les habitants des 13 départements qui la composent. »

Rebondissant sur un sujet d’actualité, Aurélien Pradié n’a pas caché son agacement concernant les récentes annonces de Carole Delga pour les arboriculteurs et les vignerons. « Regardez, les agriculteurs et les viticulteurs ont subi ces derniers jours, plusieurs coups de gel inédits. La situation est dramatique. Certains ont perdu 100% de leur récolte. Et Carole Delga, l’actuelle Présidente, a fait voter ce matin, une aide de 5 millions d’euros pour les soutenir. C’est l’exemple même du saupoudrage. »

« Estimer que le second tour se jouera entre Carole Delga et Jean Claude Garraud, c’est une grave erreur. C’est un non-choix. C’est dangereux pour l’avenir de notre région et de nos concitoyens, » assène ainsi tout de go Aurélien Pradié à ceux qui pensent que la campagne est jouée d’avance, et que le second tour devrait se jouer entre la Présidente socialiste sortante Carole Delga, et le candidat du Rassemblement National, Jean Paul Garraud.

Lassé « d’un quart de siècle de gestion socialiste, » Aurélien Pradié veut mettre fin « à la collectivité sans véritable incarnation, à la simple boutique qu’est devenue la Région, alors que sous Georges Frêche et Martin Malvy, le territoire avait clairement un avenir et un cap clair ».  La prochaine incarnation de l’Occitanie passera-t-elle par le visage jeune d’Aurélien Pradié ? Réponse au soir du 27 juin prochain.

[VIDEO] Interview avec Aurélien Pradié, Député du Lot, candidat Les Républicains aux élections régionales en Occitanie :

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Rugby : Pourtant favoris, La Rochelle a coulé face à Montpellier !

Dans une saison qui restera à plus d’un titre inédit, le Montpellier Rugby entamait ce samedi 8 mai, sous un soleil de plomb, un calendrier démentiel avec pas moins de...

Covid-19 : Diminution des indicateurs épidémiques en Occitanie

Près de 2,4 million de personnes ont à ce jour reçu au moins une dose de vaccin en Occitanie et plus de 700 000 personnes ont déjà bénéficié de la...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.