Mis à jour, samedi 1er juin à 17h15

Bien que le mouvement de contestation perde en intensité depuis plusieurs semaines, les Gilets Jaunes ont manifesté dans les rues de Montpellier pour fêter les 29 semaines consécutives de mobilisation.

Une semaine après un acte 28 peu suivi et six jours après les élections européennes, qui n’ont pas vu émerger un vote « jaune », les Gilet Jaunes se sont donné rendez-vous une nouvelle fois dans les rues de Montpellier, « pour défendre la justice sociale et fiscale ».

Annonce - Pub - Advertisement

En ce premier jour de juin, les motifs de mécontentement étaient à la hausse, avec notamment la hausse des tarifs réglementés de l’électricité de 5,9 % et un climat social qui reste toujours autant agité.

Dés 14h, la mobilisation a commencé sur la place de la Comédie.

Ils étaient plusieurs centaines à s’être rassemblés sur la place centrale de Montpellier, dans une ambiance guerrière, toujours aussi déterminés, au-delà de la relativement faible mobilisation. Pour les Gilets Jaunes, il s’agissait surtout d’être présents et de continuer la mobilisation.

Peu après 15h, les Gilets Jaunes débarquent sont bloqués par les forces de l’ordre alors qu’ils essayent d’accéder au FISE.

Après quelques minutes, les Gilets Jaunes reculent.

Après quelques va-et-vient, les Gilets Jaunes errent dans les rues de Montpellier, sans trop savoir comment rejoindre le FISE. Face à un cortège erratique, les forces de l’ordre suivent le cortège et les bloquent aux intersections.

Vers 15h45, les Gilets Jaunes décident de retourner sur la place de la Comédie.

Sur le chemin, les Gilets Jaunes sont encadrés par les forces de l’ordre.

Vers 16h, les Gilets Jaunes marchant sur la place de la Comédie font un passage au « Festival d’art et de feu » avant de rejoindre, en musique, les trois Grâces.

Après quelques minutes de pause devant la fontaine des trois Grâces, les Gilets Jaunes se retrouvent devant la Préfecture de l’Hérault.

Vers 17h15, les Gilets Jaunes, plus très nombreux, se sont retrouvés sur la place de la Comédie, avant de continuer la mobilisation dans les rues de Montpellier.

Après plus de six mois de mobilisations à Montpellier, la mobilisation devrait s’amplifier la semaine prochaine avec la préparation d’acte XXX « national » dans la capitale languedocienne. Selon les organisateurs, celui-ci devrait être particulièrement suivi, samedi prochain.

Annonce - Pub - Advertisement