Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le 17 février 2019 marque les trois mois du mouvement, et peut-être un virage dans les modes d’action à venir. À Montpellier, nombreux sont les Gilets Jaunes qui ne se reconnaissent pas dans les affrontements qui ternissent les mobilisations des différents samedis.

Pacifiquement unis

«C’est vraiment important de prendre des distances avec les débordements du samedi », explique Laura, longtemps mobilisée sur le rond-point du Grand M. Elle n’a pas participé à l’acte 14 dans le centre-ville. Pour elle, ce dimanche 17 février, date anniversaire est une occasion de trouver un nouveau départ avec des actions déclarées, et familiales. Ils étaient réunis sur l’esplanade pour un pique-nique, et pour ensuite partir décorer en jaune les grilles de la mairie.

«La violence ne correspond pas à la majorité des gens mobilisés. En déplaçant les actions le dimanche, nous voulons permettre au mouvement d’affiner ses revendications, et de travailler sur l’intelligence du propos,» précise encore Laura.

Autre rassemblement anniversaire, au rond-point de Prés d’Arènes. Un rassemblement qui renoue avec l’esprit des premiers jours. Quelques ballons, repas et un gâteau en forme de gilet jaune, avec 3 bougies pour garantir une ambiance festive. Solidarité à coups de klaxon, les automobilistes prenaient le temps de saluer les participants.

Dans le même état d’esprit a été organisé le grand week-end des Gilets Jaunes parc Voltaire à Frontignan, à l’initiative des Gilets Jaunes du bassin de Thau.

Des manifestations qui n’ont rien à voir avec les “agitations” de casseurs en fin de rassemblement, comme ce samedi 16 février, dans le centre ville de Montpellier, entre provocations, caillasses et peintures lancées sur les forces de l’ordre, et sur le commissariat de la comédie. Ou encore, les mêmes qui dans le quartier des beaux arts ont brulé des poubelles. Si certains se complaisent à faire l’amalgame entre ces deux types de populations, il apparait pourtant difficile de les confondre.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Nîmes : Deux courses Camarguaises, les 19 et 26 août, aux Arènes

La société SCP France et la Ville de Nîmes organisent deux courses camarguaises dans le cadre des Jeudis de Nîmes, les 19 et 26 août, à 18h30, aux Arènes. Côté...

Béziers Agglomération : Les « Mardis aux Arènes » continuent tout l’été

Après un premier rendez-vous réussi, les « Mardis aux Arènes » continuent tout l’été. Mardi dernier, plus de 600 personnes se sont donné rendez-vous aux Arènes, pour un total de 1800 tickets...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES