Femmes  victimes de violences conjugales : un simple geste pour signaler le danger, signaler que vous avez besoin d’aide. Main qui se referme sur le pouce, ou main avec un point noir dans le creux, cela vous permet d’appeler discrètement à l’aide, même en présence de l’agresseur.

Le confinement tout pays confondu a créé l’isolement et a augmenté le risque de violence à la maison. C’est au Canada que ce signe visuel avec la main ouverte qui se referme sur son pouce a été créé. En France il existe une initiative similaire : le point noir dans la main. Moins discret peut-être, puisqu’il laisse un indice décelable au creux de la main.

Danger ! Si c’est le cas pour vous, utilisez l’un de ces gestes lors d’un appel vidéo pour montrer que vous avez besoin d’aide. Et si quelqu’un vous donne ce signal lors d’un appel vidéo, ou discrètement quand vous la croisez : pour la France, appelez le 3919, numéro de téléphone pour les femmes victimes de violence. Vous serez aidé par des professionnels pour décider de la meilleure stratégie afin d’aider rapidement, et efficacement la victime.

En Espagne et en Belgique demander un « masque 19 » dans une pharmacie est le code qui permet de demander de l’aide en toute discrétion.

Les numéros utiles dans l’Hérault :

  • Plateforme d’écoute pour l’Hérault  (Centre Élisabeth Bouissonnade. Montpellier) 04 67 58 07 03 le lundi de 9h à 13h et du mardi au vendredi, de 12h à 17h (prix d’un appel local), appel anonyme.
  • Groupement de gendarmerie secteur OUEST, 06 12 39 62 70
  • Groupement de gendarmerie secteur EST, 06 21 32 01 81
  • Commissariat de Sète, 06 83 78 34 29
  • Commissariat de Montpellier, 06 74 94 49 73
  • Commissariat de Béziers, 06 68 77 71 68