Vendredi 1er juin, l’intersyndicale de l’Université de Montpellier, la LDH et l’avocat de huit des victimes ont tenu une conférence de presse suite à la publication d'un rapport administratif sur les incidents survenus en mars à la Faculté de Droit.

Le Président de l'Université a de son côté saisi la section disciplinaire à l'encontre de l'ex-doyen Philippe Pétel et de Jean-Luc Coronel de Boissezon, professeur de la faculté.

Beaucoup de questions restent aujourd'hui en suspens, notamment celle de la valeur de ce rapport.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :