Montpellier, sommet Afrique-France - arrestations de militants de collectifs de sans-papiers

C’est le Collectif du Contre-Sommet Afrique-France 2021 qui l’exprime ainsi, dans un communiqué ce jeudi : « le Sommet Afrique-France commence par des arrestations ! » 

Le collectif contre le Sommet Afrique-France dénonce « l’arrestation arbitraire » de militants de collectifs de sans-papiers, lors de leur descente du train venant de Paris. Cette mesure éclaire selon eux sur la réalité de ce sommet : « en faisant taire les voix dissidentes, nous sommes très loin du dialogue et du renouveau prôné par l’État français. »

« Boycott total du Sommet organisé par Emmanuel Macron et la mairie de Montpellier. »

Le collectif exige la libération des militants retenus par la police, et demande à toutes les associations de manifester leur solidarité. Ils appellent également au « boycott total du Sommet organisé par Emmanuel Macron et la mairie de Montpellier. » Côté logistique, ils invitent toutes les organisations démocratiques de la ville à se joindre à eux devant l’Hôtel de police, jusqu’à la libération des militants. Si 5 des 7 sans papiers arrêtés, ont été relâchés, 2 ont été placés en Centre de rétention administrative (CRA).

VOIR AUSSI : Montpellier : Colloque « pour l’annulation du Sommet France Afrique » et contre-sommet

Partager l'article :