Cette semaine sera décisive pour l’avenir du vélo à Montpellier.

Vendredi, sera proposé au Conseil de Métropole l’adoption du Plan Vélo dont les grandes lignes ont déjà été publiées dans la Gazette du 29 novembre.
Plan Vélo dont le projet détaillé sera préalablement soumis demain aux associations cyclistes de Montpellier.
Après les promesses et les annonces tonitruantes d’un Plan Vélo XXL, les écologistes seront attentifs aux réponses apportées aux 5 questions suivantes :
1/ Quel objectif de part du vélo dans les déplacements à Montpellier ?
2/ A quelle échéance ?
3/ Avec quel budget ?
4/ Pour financer quels projets concrets ?
5/ Selon quel planning opérationnel ?
Rappelons que le Gouvernement vient d’adopter un Plan Vélo au niveau national avec un objectif précis : faire passer la part du vélo dans les déplacements de 3% à 9% d’ici 2024.
A titre d’exemple, la Métropole de Bordeaux s’est dotée d’un Plan Vélo, adopté dès 2012 puis actualisé en 2016, avec pour objectif de passer à 15 % de part vélo d’ici 2020.
Elle y a consacré un budget de 18 millions par an qui a déjà permis la création plus de 150 km de pistes cyclables durant ce mandat.

Avec à peine 3% de part vélo dans les déplacements, Montpellier est en queue de peloton des Métropoles.

Et pour cause. Depuis 2014, la Métropole de Montpellier ne s’est dotée d’aucune politique cyclable. Sans aucun objectif ni aucun budget spécifique.
Grâce au formidable mouvement citoyen #JeSuisUnDesDeux et au travail opiniâtre de l’association Vélocité, la Métropole a été contrainte de mettre le Plan Vélo à l’agenda de cette fin de mandat.
Mieux vaut tard que jamais !
Nous attendons maintenant des engagements concrets, des résultats à court terme.
Ce d’autant plus que les circonstances sont particulièrement favorables.
En effet, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Vélo national présenté par le Premier ministre en septembre dernier, Élisabeth Borne, Ministre chargée des Transports, vient d’annoncer le lancement du premier appel à projets « Fonds mobilités actives – Continuités cyclables » visant à financer la création d’itinéraires cyclables structurants dans tous les territoires.
La date limite de dépôt des premiers projets est fixée le 15 avril 2019.
La Métropole de Montpellier sera-t-elle au rendez-vous ?
———————————
Pour en savoir plus sur :
EELV Montpellier