Annie-Claude Thiolat, Olivier Schneider et Nicolas Le Moigne (© CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Alors que le congrès annuel de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) s’ouvre ce jeudi 1er juillet à Montpellier, Olivier Schneider, son Président et plusieurs personnalités de la Fédération nationale réunissent la presse dans les locaux de l’hôtel de région ce mercredi.

Une occasion idéale pour un état des lieux plein d’enthousiasme.

« Le vélo, ce n’est pas un effet de mode, ni une utopie, ni un truc culturel. C’est un mode de vie moderne et une vraie lame de fond, un mouvement populaire d’ampleur nationale. » Ces mots sont d’Olivier Schneider, Président de la FUB qui se plaît à rappeler qu’aujourd’hui la Fédération regroupe « près de 460 associations et antennes partout en France » et que ce « chiffre ne cesse de grandir mois après mois avec des dizaines de nouveaux adhérents ».

Soucieux d’être aussi clair et transparent que possible, le Président reconnaît que la Fédération des amoureux de la petite reine n’est surtout pas « une Agence nationale de la promotion du vélo, mais à la rigueur un lobby vélo pour permettre à tous d’utiliser au mieux la bicyclette« . Pour cela, il a un argument implacable : « On [la fédération, NDLR] veut rendre accessible à tous le vélo et partout, pas que dans les milieux aisés, les habitants des centres-villes« .

Assis à ses côtés, le local de l’étape Nicolas Le Moigne, Président de Vélocité du grand Montpellier, n’est pas peu fier d’accueillir en terre héraultaise un tel congrès sur plusieurs jours. Il reconnaît qu’en termes de pratique du vélo, « Montpellier a un peu de retard, mais que des avancées sont faites et que des choses sont annoncées« 

« Il y a Vélocité ici, mais aussi le Vieux Biclou, le Bonheur à Vélo, La Roue Libre de Thau, etc…  d’autres associations qui œuvrent toutes en synergie pour le vélo en ville et en toute sécurité », précise le patron de Vélocité, soucieux de montrer que « son » association ne fonctionne pas seule, bien au contraire.

Moins d’un mois après une manifestation géante à Montpellier qui avait réuni des centaines d’amoureux des vélos à laquelle il avait participé, Nicolas Le Moigne se félicite de voir qu’à « Montpellier, un vrai système vélo se met progressivement en place« , il estime toutefois que « les engagements pris ces derniers mois par de nombreux décideurs sont des bons signes, vont dans le bon sens ». Désormais, il travaille. Il patiente. « Il faut maintenant voir si les promesses seront tenues », celui-ci s’exprime au nom de Vélocité, mais dans une grande ville dans laquelle, les associations pour le vélo travaillent en synergie depuis bien longtemps. Même s’il travaille pour développer la petite reine partout sur « l’aire urbaine de Montpellier« , il est parfaitement conscient que « le vélo, c’est une question qui dépasse largement la capitale héraultaise ».

Et maintenant, faire de la place à la petite reine en entreprise

Alors que des dizaines d’associations œuvrent dans tout l’Hexagone pour développer la petite reine auprès des citoyens français, la FUB, elle, travaille en parallèle pour inciter toujours plus d’employeurs afin que ces derniers instaurent une véritable « Culture Vélo » au sein de leurs équipes et de leurs collaborateurs.

Pour y parvenir, c’est là aussi un travail de longue haleine pour la Fédération. Les premières avancées dans ce domaine datent de 2019. Les responsables de la FUB lancent l’idée de lancer un label pour valoriser les entreprises vélo-compatibles. Cette idée est rapidement soutenue par l’Agence de la transition écologique (ADEME.)

Malgré la crise de la Covid, une grande phase d’essais est mise en place auprès d’une quarantaine d’entreprises hexagonales de différentes tailles ces derniers mois. À l’issue de l’expérimentation, un Livre Blanc, un Référentiel sont créés ainsi que le grand Programme Objectif Employeur Pro-Vélo. Ce dernier permet d’aider financièrement et techniquement les premiers employeurs répondant favorablement dans un long processus de labellisation.

La réussite d’un tel programme ne se mesurant pas au bout de quelques petites semaines, Olivier Schneider, Président de la FUB, précise que c’est « un travail pluriannuel qui s’étendra jusqu’en décembre 2023« . Les objectifs sont clairs, chiffrés et connus de tous. La Fédération espère avoir « 4500 employeurs labellisés, 500 000 employés sensibilisés et 25 000 nouveaux emplacements vélos cofinancés« , selon son président. C’est d’ailleurs au cours du 21e congrès de la FUB, cette semaine, à Montpellier, que seront présentés le fameux label et les détails du programme Objectif Employeur Pro-Vélo. Décidément, beaucoup de choses rapprochent définitivement Montpellier, des amoureux de la petite reine.

La FUB en chiffres, en 2021, c’est : 

  • 460 Antennes et associations adhérentes dans toute la France ;
  • 1 Conseil d’administration de 15 personnes ;
  • 11 experts et expertes à l’Académie Des experts en Mobilités Actives (ADMA) ;
  • 180 Vélo-écoles ;
  • 199 Ateliers d’auto-réparation ;
  • Une augmentation de près de 200% des abonnés à la newsletter de la FUB entre mai 2020 et mai 2021 ;
  • Une fédération présente dans 92 des 96 départements métropolitains.

VOIR AUSSI : Le Rendez-Vous avec Nicolas Le Moigne, président de Vélocité : « le vélo, c’est vraiment une réponse à une question sanitaire »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Montpellier Patient Covid en réanimation ©JPV

COVID19 : Déclenchement du plan blanc, dans les établissements de santé d’Occitanie

Face à la dégradation très rapide des indicateurs épidémiques, sans précédent depuis le début de la pandémie, l’Agence régionale de santé a demandé aux établissements de santé publics et privés...

Montpellier : une application pour découvrir les œuvres inspirées par l’Antiquité gréco-romaine

Le musée Fabre a décidé de lancer une application numérique en ligne « Voyage en méditerranée antique : la visite dont vous êtes le héros !«  Le jeu numérique interactif accessible...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES