Théâtre de la mer, la salle Tarbouriech est pleine. L’ambiance de la réunion publique s’annonce passionnante. En ouverture, l’introduction de Jean-Claude Gayssot donne le ton.
L'Humain au coeur
Un style d’une autre époque, où le lyrisme avait la vertu d’exalter des sentiments d’espoir pour des citoyens autrefois confiants, devenus aujourd’hui concernés et acteurs de la gestion de la cité. Un temps où le personnel politique voulait s’inscrire dans l’Histoire, avant même d’avoir trépassé. Le pr...

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .