Lancement de BLUE Agence d’attractivité économique, Sète Cap d'Agde Méditerranée. Pascal Pintre, François Commeinhes, Jalil Benabdillah, Gilles d'Ettore, André Deljarry (©JPV)
Lancement de BLUE Agence d’attractivité économique, Sète Cap d'Agde Méditerranée. Pascal Pintre, François Commeinhes, Jalil Benabdillah, Gilles d'Ettore, André Deljarry (©JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Lancement de l’Agence d’attractivité économique portée par les communautés d’agglomération Sète Agglopôle Méditerranée et Hérault Méditerranée, ce jeudi sur les bords de l’étang de Thau, écrin de nature qui trouve aussi son équilibre comme un acteur économique territorial de premier plan, tout un symbole pour cet événement.

Sète Cap d’Agde Méditerranée, nouvelle destination économique : deux hommes s’unissent, et non des moindres, Gilles d’Ettore, Président de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, et François Commeinhes Président de la communauté d’agglomération Sète Agglopôle Méditerranée. Un tandem qui regroupe 34 communes, plus de 200.000 habitants à l’année sur un territoire d’une beauté indéniable. À la tête de BLUE, nouvelle agence d’attractivité économique, Pascal Pintre explique que sur ce territoire il y a « un capital non négligeable » dans les 3 et 10 ans à venir, avec « près de 200 ha de friches industrielles en foncier économique. »

Un cap : « créer de la richesse et de l’emploi. »

Jalil Benabdillah, vice-président de la région Occitanie défendra la complémentarité de l’action au niveau régional et local. En cette sortie de crise importante, « les cartes sont rebattues pour ce qui est des territoires, et pour redonner du sens au travail et à sa vie. Un certain nombre de territoires ont gagné en attractivité et en visibilité […] C’est peut-être une opportunité, et vous la saisissez ! C’est heureux ! » Une démarche en phase avec l’agence de développement économique AD’OCC, « bras armé économique de la Région » qui porte entre autres objectifs « d’être visible au niveau national et international, donc s’attirer des talents, des investisseurs et attirer des coopérations internationales, » avec un cap : « créer de la richesse et de l’emploi. »

Trois missions clefs pour révéler cette « nouvelle destination économique » : renforcer la relation avec les entreprises et identifier des opportunités de développement endogène, promouvoir BLUE par tous les moyens de communication et de marketing territorial, et prospecter, accueillir et orienter les porteurs de projets au travers d’un Guichet unique.

Faire émerger « les initiatives vertueuses. »

Un club d’entrepreneur va être créé sur ce bassin de vie qui compte environ 35.000 entreprises et 51 parcs d’activités économiques. Pascal Pintre précise vouloir faire émerger « les initiatives vertueuses. » Et souhaite aussi travailler « au rayonnement de l’agence, on sait que Montpellier Métropole a des velléités pour lancer son agence d’attractivité et d’innovation. On les a rencontrés, et donc on est dans une logique tout à fait partenariale et de forte ouverture, sur à la fois L’Est héraultais […] et l’Ouest avec le Biterrois. »

[VIDEO] Interview avec Pascal Pintre, Directeur général de BLUE :

François Commeinhes et Gilles d’Ettore : l’union de deux hommes, pour une nouvelle destination économique

« Entre François et moi, c’est une histoire d’il y a 20 ans. On a été élus en même temps en 2001. Et 20 ans, c’est aussi 20 ans de confiance » explique Gilles d’Ettore pour souligner que « la confiance dans un projet comme celui-ci est essentielle. » Convictions et amitiés partagées, c’est le Mont Saint-Clair et le Mont Saint-Loup qui se rejoignent pour « défendre l’intérêt général économique de ce territoire. »

« Dynamiser le dialogue avec les chefs d’entreprises »

« Promotion, animation, prospection » trois mots que donne François Commeinhes pour définir « le coeur de métier » de BLUE. Et le maire de Sète met aussi l’accent sur l’énergie : « dynamiser le dialogue avec les chefs d’entreprises » dans une « stratégie offensive et ambitieuse pour notre attractivité économique, » le tout grâce à une agence capable d’apporter « un accompagnement VIP […] une porte d’entrée sur notre territoire, pour un développement endogène comme exogène. » 

« Si cet exemple pouvait être repris ailleurs » lance André Deljarry « se parler, c’est avancer. » Pour le président de la CCI, c’est surtout « une belle dynamique » permise par l’action commune et intelligible de ces deux agglopôles.

[VIDEO] Interview avec Gilles d’Ettore, Président de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, et François Commeinhes Président de la communauté d’agglomération Sète Agglopôle Méditerranée :

Question gouvernance l’agence BLUE compte 18 membres dans son Conseil d’Administration, répartis ainsi : 4 sièges pour Sète Agglopôle Méditerranée, 4 sièges pour Hérault Méditerranée, 2 sièges pour la Région Occitanie, 2 sièges pour la CCI Hérault, 3 sièges pour le Collège des adhérents de personnes qualifiées et 3 sièges pour le Collège des Entreprises. BLUE va fonctionner avec un budget annuel de 600.000 euros pour 2022, 4 à 5 salariés, et quelques chargés d’affaires.

Pour rappel, dans l’organigramme : la direction générale est confiée à Pascal Pintre, la coprésidence revient à François Commeinhes et Gilles d’Ettore, avec comme vice-présidents Thyl Zoete de chez Eiffage, Caroline Matheu de chez Hexis, Jean-Guy Majourel pour Sète Agglopôle et Laurent Durban pour Hérault Méditerranée.

VOIR AUSSI Béziers : l’Agence de développement économique « voit enfin le jour »

VOIR AUSSI [VIDEO] Agence de Développement Économique de la Métropole de Montpellier : carte blanche à Alex Larue

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Sète : Végétalisation participative, demandez le guide !

Végétalisation participative : un guide pour accompagner les habitants. Ça se passe à Sète. Débroussailler, nettoyer, planter, ce ne sont pas les seules missions du service Jardins et paysage de...

Variant Omicron : 13 cas suspects en France

13 cas suspects de contamination au variant Omicron de la COVID-19 ont été détectés en France. Selon Gabriel Attal en conférence de presse ce mercredi : « il y a actuellement...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES