Sébastien Rome et Julia Mignacca (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Nous venons de traverser une séquence électorale singulière : quand les élus restent dans un entre-soi, les citoyens choisissent de les laisser entre eux. Certains nous l’ont même dit sur les marchés « désolé, mais je ne suis pas concerné par les élections ».

Nous ne pouvons que déplorer ce constat d’échec d’une démocratie qui n’intéresse plus ses citoyens et en chercher les leçons. Le constat est alarmant : d’un côté des élus en place qui parient sur l’abstention avec un noyau de sympathisants pour leur réélection, allant jusqu’à dire que l’élection n’est pas politique mais “technique”, et de l’autre des citoyens déçus, qui ne croient plus dans la capacité des élus à agir sur la vie quotidienne.

Le « Renouveau politique » que nous portons, pour parler comme Pierre Brossolette, ne peut se satisfaire de cette situation. Le projet novateur d’une République sociale et écologique, où l’égalité doit permettre à chacun de participer à la fabrication du commun et à la promotion de la reconstruction écologique, sera majoritaire. Lors de ces élections, nous avons progressé.
Nous engageons donc une bataille des idées pour les dix ans à venir. L’urgence climatique et sociale imposera peut-être encore plus rapidement nos propositions.

Notre méthode marche sur deux jambes. L’une, dès maintenant, consiste à aller vers nos concitoyens et construire avec eux une autre manière de s’engager pour ce qui nous est essentiel, notre quotidien et notre avenir. L’autre est de continuer de rassembler, comme nous l’avons déjà fait, au-delà des partis, les femmes et les hommes qui ne peuvent accepter que des élections se passent sans électeurs, qu’une démocratie ne soit plus représentative. Face aux batailles des égos, nous engageons la bataille des idées. Seules les idées unissent.

Ce sont les citoyens qui ont la clef du changement ; aux élus et candidats de sortir du confort de l’entre-soi. Citoyens engagés, dans nos vies personnelles, professionnelles et associatives, nous y sommes prêts. Le renouveau ne sera effectif dans les urnes que quand il sera déjà effectif entre deux élections.

À celles et ceux qui ont voté pour nous et n’ont pas voté pour nous ; à celles et ceux qui n’ont pas voté, nous donnons donc un premier rendez-vous, le vendredi 9 juillet, à Ganges au Café du Siècle, pour se retrouver autour d’un moment d’échanges, d’un repas convivial.

Inscrivez-vous en suivant ce lien : https://forms.gle/fcn4tL7zPKSEEyHk7

Julia Mignacca et Sébastien Rome

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Conseil de Métropole du 28 juillet, « on fait des choix et je remercie les Maires d’approuver ces choix »

Ce mercredi 28 juillet 2021, 114 affaires étaient à l’ordre du jour du Conseil de Montpellier Méditerranée Métropole, réuni en « présentiel », mais en jauge limitée et sans présence...

Covid-19 : L’Occitanie sévèrement touchée par la reprise épidémique

La région est sévèrement touchée par la reprise épidémique, avec un taux d’incidence moyen de plus de 360 le 26 juillet, soit plus de 7 fois le seuil d’alerte fixé...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.