© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) a publié sa 5e édition du bilan statistique « Insécurité et délinquance » pour l’année 2020.

Ce bilan statistique annuel complète et affine la première photographie de la délinquance en 2020, publiée en début d’année.

En 2020, le nombre de victimes d’homicides enregistrés est en baisse (-17 victimes par rapport à 2019).

En pratique, le nombre de victimes s’élève à 863, dont 7 en lien avec un attentat terroriste.  Un peu moins d’un tiers des victimes sont des femmes. Les personnes mises en cause sont majoritairement des hommes avec une nette surreprésentation des 18-29 ans.

Une très légère hausse des coups et blessures volontaires (CBV) a été enregistrée (+1 %) en 2020, en lien avec celle plus importante des violences intrafamiliales (+9 %). En revanche, dans le contexte de la crise sanitaire, le nombre de victimes d’autres coups et blessures volontaires (hors cadre familial) diminue nettement en 2020 (-7 %).

Le nombre de violences intrafamiliales enregistrées en 2020 augmente fortement par rapport à 2019 dans la quasi-totalité des départements métropolitains, à l’exception notamment de Paris. Les femmes sont majoritaires parmi les victimes de violences intrafamiliales enregistrées (85 %), en parallèle, environ deux tiers des victimes de coups et blessures volontaires enregistrés en dehors du cadre familial sont des hommes. Les auteurs présumés de coups et blessures volontaires sont à 85 % des hommes, respectivement 87 % dans le cadre intrafamilial et 83 % hors cadre familial.

Concernant les violences sexuelles enregistrées, les viols et tentatives de viols augmentent en 2020 (respectivement de 3 % et de 11 %), poursuivent la hausse observée les années précédentes.

Une augmentation, notamment liée à la libération de la parole. La part des victimes ayant porté plainte pour des faits datant de plus d’un an a augmenté, de 31 % en 2016 à 39 % en 2020.

En particulier, le nombre de victimes ayant déclaré des faits commis plus de cinq ans auparavant a plus que doublé entre 2016 et 2020. Plus de la moitié des victimes de violences sexuelles enregistrées sont des mineurs.

Les vols, cambriolages de logements et dégradations reculent très nettement en 2020.

Certaines formes de délinquance ne pouvant plus vraiment s’exercer dans un contexte de confinement ou de couvre-feu, celles-ci ont connu une forte baisse : -24 % pour les vols sans violence contre des personnes, -20 % pour les cambriolages de logements, -19 % pour les vols violents sans arme, -18 % pour les vols d’accessoires sur véhicules, -17 % pour les vols dans les véhicules, -13 % pour les vols de véhicules, -13 % pour  les destructions et dégradations volontaires et -8 % pour les vols avec armes.

Les jeunes sont fortement représentés parmi les auteurs présumés dans la délinquance d’acquisition : en particulier, 45 % des auteurs présumés de vols violents sans arme sont mineurs et 40 % pour les vols de véhicules.

Dans le contexte de la crise sanitaire, les escroqueries enregistrées par les services de sécurité augmentent très légèrement en 2020 (+1 %) après une hausse très marquée en 2019 (+11 %). Les victimes d’escroqueries enregistrées sont plutôt de jeunes adultes : la victimation des personnes physiques est significative à partir de 18 ans, elle culmine à 19 ans puis tend à décroître lentement avec l’âge.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Sète : Végétalisation participative, demandez le guide !

Végétalisation participative : un guide pour accompagner les habitants. Ça se passe à Sète. Débroussailler, nettoyer, planter, ce ne sont pas les seules missions du service Jardins et paysage de...

Variant Omicron : 13 cas suspects en France

13 cas suspects de contamination au variant Omicron de la COVID-19 ont été détectés en France. Selon Gabriel Attal en conférence de presse ce mercredi : « il y a actuellement...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES