Montpellier-web-commercants
Sète Agglopôle - Pôle Croissance Bleue
De gauche à droite, Nicolas Dourlens (Région), Pascal Pinet (directeur général délégué en charge de la Mer à la Région), Loïc Llinares et André Lubrano (CEPRALMAR), François Commeihnes, Président de SAM, les vice-présidents de SAM Jean-Guy Majourel et Laurence Magne, ainsi que Philippe Cristol (IES de Montpellier) (© Sète Agglopôle)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Sète Agglopôle bénéficie de la plus grande lagune d’Europe. Grâce à cet atout, l’agglomération souhaite affirmer sa légitimité en tant que leader majeur de l’économie bleue en Méditerranée. 

VOIR AUSSI : Michaël Delafosse remet l’éducation au coeur du prochain Conseil Municipal

L’économie bleue est un concept initié en 1990, se voulant plus respectueux de la nature en diminuant la production de déchets et d’émetteurs polluants. L’objectif est de s’inspirer de ce que fait la nature pour produire.

Sète Agglopôle Méditerranée a ouvert le premier comité d’orientation stratégique du Pôle Croissance Bleue le 26 novembre 2020 en présence de François Commeinhes (Président de l’agglomération), de scientifiques, de la Région et d’institutionnels.

«Notre histoire maritime et notre vocation portuaire ne sont plus à démontrer», a affirmé François Commeinhes, suite à la mise en place de ce 1er comité. « Après les formidables initiatives mises en place sur notre territoire autour de la pêche et de la conchyliculture est arrivé le temps de construire notre avenir autour de la croissance bleue. »

Une préservation de la Méditerranée au centre de l’attention. 

« Un grand travail de reconquête des friches industrielles est engagé, il permet de créer de nouvelles filières économiques porteuses de croissance respectueuse de l’environnement et d’emploi, et ce, dans un territoire remarquable par ses espaces naturels et préservés », explique Jean-Guy Majourel, le Vice-président délégué au développement économique.

« Côté formation, nous devons clairement nous positionner sur des enjeux internationaux tout en faisant en sorte que notre territoire trouve sa juste place sur l’arc méditerranéen », explique Laurence Magne, Vice-présidente en charge de l’économie circulaire, de la valorisation des déchets, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les quatre piliers fondateurs du Pôle Croissance Bleue

La recherche appliquée, la formation et l’enseignement supérieur, ainsi que les pépinières d’entreprises innovantes et la zone économique maritime sont les 4 piliers de ces initiatives.

Ces quatre axes serviront à créer un écosystème, qui devrait, d’ici 2030, amener à la création de 1 000 emplois.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Pierre Ricordeau, D.G ARS Occitanie : « L’incidence du virus est extrêmement inquiétante »

Pierre Ricordeau, Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé Occitanie a fait ce jour un point presse en visioconférence sur l’évolution de la situation sanitaire en Occitanie. « Une circulation du...

Montpellier : Le Bar des sciences revient pour une saison 2021, « Qu’est-ce que la Covid-19 aura changé pour vous ? »

Le Bar des sciences revient avec une saison 2021 en Live sur la chaîne YouTube de l’UM. Le Bar des sciences, produit par l’Université de Montpellier, en partenariat avec l’INRAE,...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS