Illustration d'une déchetterie en plein air (CR)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Jusqu’au 29 novembre, la Semaine Européenne de Réduction des Déchets propose des journées et activités de préventions pour sensibiliser les habitants à la réduction des déchets. À cette occasion, Montpellier organise diverses animations tout au long de la semaine. 

VOIR AUSSI : « Mer de plastique ? Marre des plastiques !  » : Une BD ludique et préventive sur la pollution plastique

La Ville propose 30 ateliers de sensibilisation scolaires sur le compostage et la réduction des déchets avec le concept de « poubelle pédagogique ». Une vingtaine d’écoles du territoire sont mobilisées pour participer à la collecte de jouets au profit d’Emmaüs. L’objectif est de sensibiliser les plus jeunes à offrir leurs jouets dont ils ne se servent plus, pour les donner à d’autres enfants.

Pour développer l’éco-exemplarité des agents municipaux, la ville et le CCAS organisent également des actions de sensibilisation à leur intention par un quiz sur la thématique de la réduction des déchets. Montpellier lance aussi une campagne de communication et de sensibilisation à l’égard des habitants du territoire.

Vers une tarification incitative des déchets ? 

Le conseil métropolitain du 23 novembre 2020 a lancé une étude concernant la mise en place d’une tarification incitative des déchets. Cette tarification incitative ne sera pas une nouvelle taxe, mais une nouvelle manière de calculer la facturation des déchets.

Cette mesure importante du programme sera mise en place après concertation entre les maires et les usagers. L’objectif ? Engager une réflexion globale sur l’actuelle taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) et proposer une tarification qui serait fondée sur la production réelle de déchets.

Une politique de la ville qui se veut « Zéro Déchet, Zéro Gaspillage » 

La ville souhaite s’engager dans les politiques de gestion des déchets et de la propreté par le plan « Zéro Déchet, Zéro Gaspillage ». Cette démarche visera à réduire la production de tous les déchets pour préserver les ressources du territoire et limiter les pollutions induites par les activités de production et le traitement de ces derniers.

Pour la mise en œuvre de cette action, un plan zéro plastique et la sortie du jetable seront organisés dans les cantines et la restauration collective. L’utilisation de textiles sanitaires réutilisables telles que les couches lavables pour les crèches sera également établie. Une charte de réduction des déchets liés à l’événementiel sera aussi l’un des pans du projet.

L’accent est principalement posé sur la lutte contre le gaspillage alimentaire dans le cadre de cette politique de réduction des déchets. Grâce des actions de sensibilisation, mais aussi à la création de collectes d’invendus auprès des professionnels, les associations pourront s’approvisionner.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : Gabriel Attal en visite dans l’Hérault pour défendre la politique du gouvernement

L’Hérault est sévèrement touché par la reprise épidémique (quatrième de France), avec un taux d’incidence de 525 cas pour 100 000 habitants. Alors que la France vient de franchir le...

Cinéma en plein-air : Un mois d’août à Saint-Quentin-la-Poterie

Cet été, les Toiles du Sud et l’Office Culturel proposent quatre projections de films à découvrir en plein air. Le rendez-vous est fixé au Parc Chabrier, près de la place...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES