Une plage polluée par des déchets (CR Illustration)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

« Mer de plastique ? Marre des plastiques ! » est une BD confectionnée par l’Association France Nature Environnement  Languedoc Roussillon dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets. La semaine s’arrête le 29 novembre 2020. 

VOIR AUSSI : [VIDEO] À suivre en direct : le Conseil de Métropole du 23 novembre 2020

Des hérissons mènent l’enquête au sujet de l’impact des plastiques sur l’environnement. Après un état des lieux de toutes ces conséquences, les petites boules de pics tentent d’apporter des solutions avec un regard nuancé et critique sur le recyclage du plastique et sur les matières innovantes. Réussiront-ils à éveiller les esprits ?

Mascottes de l’association, les hérissons apportent une vision préventive et propice à la réflexion au sujet de la pollution des mers. La dimension ludique et amusante de la BD permettra ainsi au lecteur de comprendre efficacement les problématiques qui en découlent, sans forcément passer par des articles scientifiques tortueux.

Sous cette BD aux tons enfantins, sont soulignés plusieurs  graves problèmes !

Passer par la dimension ludique et la vulgarisation scientifique est un moyen de sensibilisation très en vogue depuis quelque temps. L’objectif de cette approche ? Faire comprendre à un plus grand nombre, sous le ton de la légèreté et de l’amusement, les enjeux environnementaux importants.

#1. Stop aux emballages plastiques ! 

Selon des études recensées par la FNE, la France consommerait environ 5 millions de tonnes de plastique par an. Il n’est plus surprenant d’affirmer que ces plastiques empoisonnent les sols et les eaux de par leur consommation et de par leur processus de fabrication.

#2. Le recyclage n’est pas suffisant ? 

La BD souligne que tous les plastiques ne sont pas recyclables. De même, une faible part des plastiques vraiment recyclables sont très peu réintégrés dans la refabrication de plastiques.

Même si le recyclage reste indispensable à condition de placer les emballages plastiques dans la bonne poubelle, il ne serait pas une solution miracle. Les hérissons pensent qu’il faudrait surtout stopper la surconsommation d’emballages plastiques.

#3. Les nouvelles matières plastiques sont-elles aussi innovantes que ça ? 

Les innovations proposées par la filière des bioplastiques tentent de rectifier le tir sur les impacts des plastiques conventionnels. Néanmoins, ces innovations ne pourraient pas constituer un réel remplacement du vrai plastique et feraient perdurer notre dépendance à l’usage unique.

« Il n’y a pas de débat sur la gravité de la pollution par les plastiques. En revanche le débat sur les solutions peut vite se perdre dans la complexité du sujet », explique Simon Popy, le président de l’association. 

Grâce à cette BD, les membres de la FNE LR ont pu ainsi exposer leur point de vue par un format accessible à tous.  « Si cette BD donne envie au lecteur d’en savoir plus, je serais satisfait », poursuit-il.

Pour suivre les aventures des petits héros de la BD : c’est ici ! 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Nîmes Métropole : Conseil communautaire du 20 septembre, « une réorganisation pour amorcer les dossiers de la rentrée »

Le Conseil communautaire de « rentrée » de Nîmes Métropole se tenait ce lundi 20 septembre 2021. Que faut-il en retenir ? 55 affaires étaient à l’ordre du jour, de ce conseil...

[VIDEO] Montpellier : Suivez en direct le Conseil Municipal du 21 septembre

La séance plénière du Conseil municipal de Montpellier a lieu ce mardi 21 septembre 2021, à partir de 9h. 60 affaires sont à l’ordre du jour de ce premier Conseil...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES