Hier matin, deux jeunes riverains du quartier Calmette ont appelé la police, après avoir entendu des coups de feu.

VOIR AUSSI : Innovation : Trois gagnants pour les premiers Trophées de l’Économie du Pays de Lunel

Sur place des patrouilles de polices nationale et municipale, dépêchées sur place, ont pu constater l’absence de danger.

Après vérification, il s’avère, selon les services de la Ville, que les détonations, portées par le vent, provenaient des tirs de chasseurs, bien plus lointains en Gardiole.