Montpellier : Ça se passe en octobre, à la Carmagnole

Illustration La Carmagnole (CR AM)

En octobre, le bar associatif organise plusieurs événements culturels, sociaux et politiques.

VOIR AUSSI : Sécurité : Le ministre de l’Intérieur prend des engagements pour Montpellier

Le premier rendez-vous est donné le 1er octobre 2020 à 19 heures, pour une conférence-débat de Samuel Alizon, auteur de l’ouvrage « C’est grave Dr Darwin ? L’évolution, les microbes et nous » pour faire un point sur la pandémie de Covid-19. Au sein du laboratoire MIGEVEC, Samuel Alizon participe au groupe de modélisation de l’équipe ETE (Évolution Théorique et Expérimentale).

Cette équipe regroupe des chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants, étudiants, et ingénieurs, qui travaillent à la modélisation de l’évolution des micro-organismes responsables de maladies infectieuses.

Le 2 octobre 2020 à 20 heures, l’association propose un Récital de poésie avec Marcel Camill’ et Monsieur Jack « Les liens qui demeurent », ouverture des portes à 19 heures et restauration possible, sur place.

Un concert aux couleurs méditerranéennes

Le deuxième rendez-vous est donné, le 9 octobre prochain, à 20 heures, pour un concert de Yenalaba, ouverture des portes à 19 heures et restauration sur place.

Au programme, soixante-huit cordes, six percussions, trois voix en polyphonie : l’épopée s’annonce vibrante. Sous la plume d’Aelis Loddo, la langue occitane s’exprime dans toute sa musicalité. Au rythme des tambours d’Italie, l’énergie des compositions nous propulse dans les danses du Languedoc. En dialoguant avec la harpe, la mandoline et les violons, le baglama et le oud nous font onduler à travers les modes traditionnels grecs, arabes, indiens… ou médiévaux.