Montpellier : Face à la hausse de l’insécurité, Michaël Delafosse demande à Gérald Darmanin, des moyens de police supplémentaires

Michaël Delafosse lors du premier conseil de la Métropole de Montpellier (CR)

Alors que la Métropole de Montpellier fait face à une hausse de l’insécurité et plus particulièrement sa ville-centre, Michaël Delafosse, a décidé de demander au Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, des moyens de police supplémentaires.

VOIR AUSSI : Covid-19 : Fermeture de 17 établissements situés au Cap d’Agde

Par un courrier, cosigné par huit parlementaires* de l’Hérault, le Maire de Montpellier et Président de la Métropole insiste notamment sur la faiblesse des effectifs de la Police nationale

« Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin de sentir que l’État est à nos côtés avec des moyens supplémentaires pour assurer la police de la sécurité du quotidien. » – Michaël Delafosse

Pour le Maire de Montpellier, ses effectifs seraient « nettement insuffisants au regard de l’accroissement de la population sans précédent et sans équivalent de Montpellier, qui connaît la plus forte hausse démographique des 22 métropoles hexagonales d’après les derniers recensements de l’INSEE » et de la « très forte hausse des actes délictuels et criminels. Les trafics de stupéfiants, déjà profondément enracinés dans certains quartiers de la Ville et facilités par la proximité de l’Espagne et des ports sétois et marseillais, se sont étendus quasiment sur tous les secteurs géographiques. Des groupes mafieux ont investi certains secteurs de la ville entrainant des règlements de compte toujours plus violents. »

Dans la Métropole,  la délinquance dite « générale » aurait augmenté de plus de 6% en 2019 par rapport à l’année 2018 et la délinquance dite de « proximité » (vols dans la rue et dans le tramway, les cambriolages) a progressé elle de plus de 7% par rapport à 2018.

* Les parlementaires, en question, sont les sénateurs de l’Hérault, Marie-Thérèse BRUGUIERE, Agnès CONSTANT, Henri CABANEL, Jean-Pierre GRAND et les députés de l’Hérault, Coralie DUBOST, Muriel RESSIGUIER, Nicolas DEMOULIN et Patrick VIGNAL.