Les objectifs de Michaël Delafosse restent intacts, voire renforcés avec l’alliance d’EELV pour le second tour des municipales à Montpellier. Ses fondamentaux : la transparence, un maire qui protège, un bouclier social, et l’écologie socle de la santé de tous, qui devient aujourd’hui : bouclier écologique.

Ce jeudi 28 mai, Michaël Delafosse tête de liste de “La Gauche qui nous rassemble,” et Coralie Mantion EELV, tête de liste de “Choisir l’Écologie pour Montpellier” avec Génération Écologie, et le parti animaliste ont présenté leurs engagements communs pour répondre à l’enjeu de la transition écologique.

Santé environnementale et sécurité alimentaire

Une première conférence de presse où Coralie Mantion, et Michaël Delafosse se sont placés comme les garants de la santé environnementale, de la sécurité alimentaire et de la qualité de vie des Montpelliéraines et des Montpelliérains. 

Explications dans un lieu symbolique : la ZAD des Bouisses. Ici ces terres auront vocation à devenir un agri-parc de 100 hectares avec forêt urbaine et agriculture, si Michaël Delafosse remporte le second tour des élections municipales.

VOIR AUSSI : [VIDEO] Michaël Delafosse mettra en place un bouclier social à Montpellier

“Être à la hauteur des enjeux qui se posent pour nos enfants”

Avec une vraie réussite au premier tour des élections municipales, Michaël Delafosse et ses 16.66%, juste derrière Philippe Saurel à 19.11%, et devant Mohed Altrad à 13.3 %, s’offre une nouvelle dynamique en s’alliant avec EELV, dont la candidate Coralie Mantion a réalisé 7,42% des voix, le 15 mars dernier. 

Michaël Delafosse entend toujours être :le maire qui protège, le maire écologiste, le maire qui rassemble. Voilà le maire que j’entends être avec la diversité de l’équipe qui travaille à nos côtés. Des hommes et des femmes engagés dans la ville qui n’ont qu’un seul objectif, être utiles aux Montpelliérains, être à la hauteur des enjeux qui se posent pour nos enfants.

Interview Michaël Delafosse, tête de liste de “La Gauche qui nous rassemble !”:

“On ne peut plus dépendre du reste du monde pour se nourrir”

Notre démarche a été simple. On a regardé quel était le projet pour Montpellier qui se rapprochait le plus du nôtre, ” explique Coralie Mantion, porte-parole EELV. Compatibilité donc ! Pour une ville qui devra veiller à l’urgence climatique, pendant les 6 prochaines années, et certainement au-delà. Pragmatisme aussi : “une agriculture en circuit court, c’est primordial […] On ne peut plus dépendre du reste du monde pour se nourrir. Nous sommes seulement à 2% d’autonomie alimentaire à Montpellier. C’est trop dangereux…” précise Coralie Mantion.

Interview Coralie Mantion, porte-parole EELV Montpellier :

“Enfin le rassemblement de la gauche…”

Une alliance avec EELV qui trouve son équilibre avec tout l’ADN de l’équipe de “La Gauche qui nous rassemble.” Pour Hervé Martin, conseiller municipal d’opposition : “enfin le rassemblement de la gauche, avec tout ce qui fait la gauche […] on va compléter avec leurs compétences, les mesures environnementales qui étaient déjà dans notre programme.

Interview Hérvé Martin “La Gauche qui nous rassemble!” :

VOIR AUSSI [VIDEO] Michaël Delafosse, bouclier social : une ville qui protège

Programme d’une ambition écologique pour Montpellier

Objectif : préservation des terres agricoles, non-artificialisation des sols, lutte contre l’étalement urbain pour créer des lieux référence de l’agro-écologie ! L’idée centrale : sanctuariser les espaces naturels et agricoles de la ceinture verte de Montpellier et faire un rééquilibrage de la ville à l’Ouest : un agri-parc desservi par la ligne 5 de tramway. Côté Cambacérès : 100 hectares de terres agricoles seront préservés pour réaliser une grande forêt urbaine, un grand poumon vert de respiration pour les habitants de la Métropole. Aussi, une ceinture verte de Montpellier permettra de maintenir la biodiversité en lisière de la ZAC des Côteaux, pour conserver ce corridor entre les quartiers « Malbosc » et « Mosson.” La réalisation de la Coulée verte de la Mosson et création d’un parc urbain public au Domaine Bonnier de la Mosson.

Concevoir « La ville nature »

Pour lutter contre les îlots de chaleur, le projet de Michaël Delafosse propose d’étendre l’implantation d’espaces verts dans tous les nouveaux projets immobiliers (hors centre-ville et faubourgs). C’est-à-dire végétalisation des espaces publics, jardins publics, multiplication des terrains pour l’agriculture urbaine, comme les jardins partagés et familiaux. L’ambition est de planter 50 000 arbres au cours du mandat.  

L’autonomie alimentaire

Pour atteindre une autonomie alimentaire, “La Gauche qui rassemble” prévoit de favoriser l’installation d’agriculteurs en circuit court en lien avec de petites unités de restauration collective. Et orienter ainsi vers 100% de produits bio et locaux de qualité pour la restauration collective à Montpellier (Cantines des écoles, crèches, EPHAD).

Transition énergétique et écologique

Carolie Mantion et Michaël Delafosse souhaitent obtenir le titre « Capitale verte européenne » et répondre à l’enjeu majeur de préservation de la qualité de l’air en déployant : un vaste plan sur les mobilités actives :

  • 150M€ pour les vélos – le réseau REVé -, les piétons et les PMR) 
  • Une Zone à Faible Émission de CO2 pour les poids lourds sur le territoire de la Métropole afin d’éviter toute distorsion de concurrence pour la livraison des commerces du centre-ville et de la périphérie. 
  • L’arrêt des surfaces commerciales à la périphérie (Ode à la mer, Oxylane)
  • Un vaste plan de rénovation thermique des logements privés et publics
  • Le lancement des « Folies des parcs » (Parc Montcalm, Cambacérès, Les Bouisses, etc).

Samedi 30 mai 2020, “La Gauche qui rassemble” présentera les mesures en faveur de la relance économique de Montpellier, à la suite de cette crise du Covid-19. L’équipe de “La Gauche qui nous rassemble” a déclaré être encore ouverte à toutes les personnalités, qui s’identifieraient à leur projet. Une unité plus large est-elle encore possible, avant le dépôt définitif des listes, ce mardi 2 juin 2020 ?

VOIR AUSSI Municipales : Doulain, Gaillard, Ollier, en force pour négocier un second tour à Montpellier