Alenka Doulain dans "j'irai voter pour nous" ©Manon Bachelot
Alenka Doulain dans "j'irai voter pour nous" ©Manon Bachelot

L’enjeu : à Montpellier, de jeunes citoyens « novices » en politique souhaitent prendre le pouvoir et le partager avec les habitants de la ville, en agissant en dehors des partis politiques.

Actions, créativité, authenticité, l’équipe de « Nous Sommes Montpellier » émerge avec talent dans un paysage politique dominé par des années de gouvernance socialiste, de Georges Frêche à Hélène Mandroux en passant par un socialiste dit exclu Philippe Saurel, pour revenir dans le giron du parti grâce au bon élève : Michaël Delafosse.

Mais après deux mois de confinement, face à l’urgence sociale, climatique et sanitaire, les rebondissements sont dignes d’une grande série à succès sur une plateforme de streaming. Les « Nous Sommes » s’allient pour le second tour au milliardaire, Mohed Altrad et à l’humoriste artiste, Rémi Gaillard.

[VIDEO] Bande Annonce du film « J’irai voter pour nous » de Manon Bachelot :

Le film sera diffusé à deux reprises cet été : le 10 Août à la Recyclerie de Paris, dans le cadre du festival Gare aux Docs, et le 24 Août lors de « l’Université des Mouvements Sociaux et de la Solidarité » de Nantes.

Partager l'article :