Montpellier : Meeting européen de La France insoumise, vendredi 10 mai 2019 (© AM)

À la suite des résultats du vote des militants EELV, les représentants de La France insoumise dans l’Hérault tendent, à nouveau, la main aux écologistes pour les élections départementales.

Pour les insoumis, le choix des écologistes, ce week-end, d’opter pour une stratégie canton par canton avec le Printemps Héraultais et La France insoumise, et potentiellement avec Génération.s, Génération Écologie, le PRG et d’autres mouvements et collectifs citoyens, sur les cinq cantons de Montpellier et celui de Montpellier-Castelnau, ouvre la voie à « un rassemblement large écologiste et populaire ».

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Hérault : La France insoumise en ordre de bataille pour les départementales

Pour les chefs de file insoumis, le rassemblement doit aussi être étendu à « un maximum de cantons héraultais afin d’avoir un maximum d’élus qui porteront et mettront en œuvre ces choix politiques de justice sociale, de transition écologique et de rénovations profondes des pratiques démocratiques dans notre département ».

Partager l'article :