Mobilisation du 5 octobre 2021 Montpellier (©JPV)
Mobilisation du 5 octobre 2021 Montpellier (©JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

L’intersyndicale à laquelle se sont associées plusieurs organisations étudiantes ou lycéennes avait appelé à une journée de grève interprofessionnelle et de manifestations ce mardi 5 octobre 2021. L’automne va-t-il relancer la mobilisation contre les réformes mises en place par le gouvernement ?

Vigilance orange, voire rouge pour les syndicats en ce dernier trimestre 2021, avec une nouvelle journée de mobilisation organisée dans plusieurs villes de France. La manifestation contre les réformes mises en place par le gouvernement, notamment des retraites et de l’assurance chômage, a mobilisé un peu plus de 2.000 personnes ce matin à Montpellier.

[VIDEO] Interview Serge Ragazzacci, Secrétaire départemental CGT34 :

La grève et la mobilisation interprofessionnelle de ce 5 octobre initiées par l’intersyndicale : FO, CGT, FSU et Solidaires, ainsi que les organisations de jeunesse FIDL, MNL, UNEF et UNL, « s’opposent à ce que la situation sanitaire soit utilisée par le gouvernement et le patronat pour accélérer la remise en cause des droits et des acquis des salariés et des jeunes. »

« On ne demande pas l’aumône, on ne demande pas la charité. » Serge Ragazzacci

Face à l’augmentation du Gaz et de l’électricité, « on ne demande pas l’aumône, on ne demande pas la charité. Qu’ils les gardent les chèques énergie. Nous, ce que nous revendiquons, c’est que l’on sorte l’eau, le gaz, et l’électricité du secteur libéral, et des griffes de la spéculation. Retour à un pôle public de l’énergie, » lance Serge Ragazzacci sur la place de la Comédie à Montpellier.

Plusieurs revendications ont été scandées ce mardi matin : abandon de la réforme des retraites, lutte contre la précarité ou les inégalités entre les femmes et les hommes, hausse des salaires, et retrait de la réforme de l’assurance chômage. Mais l’accent a été mis par Serge Ragazzacci, Secrétaire départemental CGT34 sur l’affaire des « Pandora Papers » les nouvelles révélations d’évasion fiscale, pour illustrer toute la nécessité d’une lutte face à des « menteurs qui vont nous dire que ça coute cher, et qu’il n’y a pas d’argent. »

Pour le leader syndical, il s’agit d’argent « volé au travail, volé à la solidarité, volé au service public, volé aux retraités […] C’est bien un choix gouvernemental de favoriser la fraude fiscale, pour ensuite venir nous dire : pour les salaires y’en a pas, pour l’emploi y’en a plus, pour les cotisations sociales, c’est foutu. Non ! L’argent, il est là ! Il est dans les poches du Capital. Alors, dans les mois qui viennent, allons le chercher, toutes et tous ensemble dans l’unité. »

Retraites. L’autre point de vigilance de cet automne, déjà bien envahi médiatiquement par la prochaine élection présidentielle : le passage en deux temps de la réforme des retraites. Une réforme qu’Emmanuel Macron n’a pas enterrée. À noter : « fermeture » du parlement fin février, avant la Présidentielle des 10 et 24 avril, et des Législatives des 12 et 19 juin. Tout serait possible dans un rapide projet de loi. L’idée serait de supprimer les régimes spéciaux et de relever le minimum retraite à 1.000€, et après la Présidentielle, traiter le sujet plus sensible du recul de l’âge de départ à la retraite, avec une nouvelle assemblée.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Greenpeace Montpellier, STOP POLLUTION DU LEZ (©GreenpeaceMontpellier)

[VIDEO] « STOP POLLUTION DU LEZ » : Greenpeace Montpellier dans l’action

Organisée par Greenpeace Montpellier, ce mercredi avait lieu une action « STOP POLLUTION DU LEZ » pour alerter sur la nécessité absolue de veiller à la réduction de la pollution du Lez,...

Montpellier : Ouverture de la 20e antenne de l’École Régionale du Numérique

En Occitanie, le numérique est une filière d’avenir avec près de 16 500 entreprises et plus de 63 600 emplois. La première promotion de cette école est composée de 15...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES