« Déconfinement artistique », à la découverte du travail de Fanny Saint-Pierre

L’artiste locale Fanny Saint-Pierre et quelques unes de ses oeuvres lors du vernissage du Bestiaire Méditerranéen, salle Izzo le 1er juin 2018. (CR)

Fanny Saint-Pierre est une créatrice originaire de Frontignan qui développe un univers noir, souvent torturé et incroyablement précis.

VOIR AUSSI : Covid-19 : Partir en Livre 2020 se réinvente

Aujourd’hui Strasbourgeoise, l’artiste n’en reste pas moins attachée au Sud, et exposant  dans de nombreux évènements sur Frontignan tels que le Salon des artistes de Thau ou encore lors de la 1re exposition à ciel ouvert Arts dans la rue ou encore Le Bestiaire Méditerranéen. L’artiste a aussi récemment signé la pochette du dernier album du duo Sétois Nwar, sorti en avril chez Head Records.

Son travail présente un savant mélange de pointillisme et de réalisme, « voire d’hyperréalisme » comme le qualifie elle-même la créatrice, avec des thèmes de prédilection comme, « le jouet, le monstre et l’animal » travaillés dans des mises en scène décalées et noircies à l’encre de chine.

Dans le Sud, l’artiste sera présente début septembre pour le vernissage de se prochaine exposition, initialement prévu le 7 juin à Secret place de Saint-Jean-de-Védas, et reporté au 6 septembre.