Ce mercredi, les écologistes montpelliérains ont décidé de saluer la décision du maire pour l’installation des premières pistes cyclables.

En période pré ou post électorale (on ne sait plus trop bien) le maire de Montpellier, Philippe Saurel, semble entendre certaines des revendications écologistes, tout d’abord en favorisant la mise en place d’urbanisme tactique, puis en rouvrant les jardins partagés.

Une piste cyclable temporaire, avenue Charles Flahault

Mercredi 29 avril, le Maire de la Ville et Président de Montpellier Méditerranée Métropole a inauguré, après une première ouverture de piste cyclable, la semaine dernière, une piste cyclable temporaire avenue Charles Flahault, quartier Hôpitaux-Facultés, à Montpellier.

L’opération d’aménagement cyclable sur l’avenue Charles Flahault, d’un coût de 50 000 €, fait partie du vaste programme d’urbanisme tactique prévoyant l’aménagement de 15 km d’itinéraires cyclables provisoires pour un budget global de 100 000 €.

Un aménagement salué par les militants écologistes montpelliérains, qui lui proposent d’aller plus loin

VOIR AUSSI : [Interview] Mobilités actives, et santé : Philippe Saurel veut « améliorer la qualité de vie »

Pour l’ancienne tête de liste aux municipales de mars dernier, Coralie Mantion et son colistier Manu Reynaud, « même s’il aura fallu attendre 5 ans pour que Philippe Saurel découvre le vélo et 6 ans pour qu’il prenne enfin des décisions concrètes, même s’il aura aussi fallu la plus grosse mobilisation de cyclistes en France le 10 novembre 2018, et une pandémie mondiale pour des premières réalisations concrètes, elles sont là et nous nous en félicitons. »

Un bon premier pas, qui en appelle d’autres pour les militants écologistes, il faut « multiplier ce type d’équipements et le généraliser à l’ensemble des 2 fois 2 voies de la ville. Il faut aussi penser le moyen et le long terme pour une pérennisation future de ces dispositifs ». Il faut aussi « mettre à disposition gratuitement des vélomaggs disponibles et inutilisés dont dispose la TAM en priorités aux abonnées TAM », « mettre en place un plan d’accompagnement financier à l’acquisition de vélos que ce soit électrique ou pas (achetés dans des commerces de la Métropole) » et « lancer une campagne de communication massive sur les bienfaits du vélo et les nouvelles pistes cyclables généralisées à l’ensemble des deux fois deux voies ».

Les jardins familiaux rouverts à Montpellier

VOIR AUSSI : Covid-19 : EELV Montpellier demande la réouverture des jardins partagés et du marché aux plants de La Mosson

C’était une des demandes du groupe local d’EELV, la Ville de Montpellier semble l’avoir entendue, mais a minima, ainsi, avec l’accord des services de la Préfecture de l’Hérault, les jardins familiaux de la Ville de Montpellier sont autorisés à rouvrir dès aujourd’hui, mais limités à 1h le matin à une seule personne par parcelle ou terrain attribué, en respectant les gestes barrières, les distances de sécurité et les consignes sanitaires.

Les militants écologistes demandaient aussi la réouverture du marché aux plants de La Mosson. Seront-ils bientôt entendus ?