Covid-19 : Le département de l’Hérault veut mobiliser 500 000 € pour les pêcheurs et conchyliculteurs

Dans un premier temps, le département de l'Hérault devrait mobiliser 500 000 € d’aides financières pour les filières pêche et conchyliculture. (CR)

Dans un premier temps, le département de l’Hérault devrait mobiliser 500 000 € d’aides financières pour les filières pêche et conchyliculture.

VOIR AUSSI : Lettre ouverte du Directeur des Internationales de la Guitare : « L’espoir des jours heureux ?! »

Ces sommes seront soumises au vote des élus départementaux le 24 avril prochain, pour répondre à l’urgence de la situation. Avec une baisse de la demande nationale de près de 75% en un mois, la filière pêche est particulièrement touchée par la crise sanitaire.

Le Département se mobilise aussi pour la Criée du Grau d’Agde

Le Département est propriétaire du port de pêche du Grau d’Agde et s’y est fortement engagé en investissant 10 M d’€ en 10 ans dans l’agrandissement et la modernisation de sa criée.

Malgré le confinement la criée a réussi à maintenir son activité en proposant plusieurs jours d’ouverture depuis le 23 mars. Cette semaine elle a ré-ouvert ses portes de façon continue (5 jours par semaine). Mareyeurs ou poissonniers, les acheteurs peuvent s’approvisionner de façon sécurisée, avec un fonctionnement compatible avec le respect des gestes barrières.

Le Département a fourni 2000 masques de protection FFP1 à l’attention des usagers de la criée et de son personnel pour permettre la continuité de l’activité dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire.