Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Interrompus le 16 mars en raison du confinement, les travaux sur le lido, menés par Sète agglo pour contenir l’érosion et limiter le risque de submersion marine, reprennent à compter du 20 avril, suite à l’accord donné par le Préfet de déroger à l’interdiction de mener des travaux sur le littoral au-delà du 30 avril.

Après celle des Aresquiers, la tranche 2 des travaux du lido, commencée fin 2019, a dû être stoppée le 16 mars pour cause de confinement. Pour rappel, elle concerne les parties urbanisées, de la zone d’activité du port de Sète-Frontignan au secteur dit de la « dent creuse ». Il s’agit de restaurer un équilibre naturel, essentiellement en rechargeant les plages en sable et en créant une dune en haut de plage sur 5 km de long, devant les habitations à protéger, et, en parallèle, de réhabiliter et rallonger les « T » de 4 épis, situés à l’ouest du port de plaisance.

Débutés par l’installation des bases de vie, les travaux proprement dits ont démarré en janvier 2020 et devaient être interrompus pour la saison touristique, de mai à l’automne, pour une fin prévue en février 2021. Le dragage et le rechargement en sable sont terminés, de même que les travaux de restructuration des épis.

Brutalement arrêtés le 16 mars en raison du confinement, le Préfet vient d’autoriser leur reprise jusqu’à fin mai afin de redonner aux plages un aspect compatible avec la reprise des activités économiques et balnéaires. Il s’agit notamment de réaliser le modelage des dernières plages et du cordon dunaire sur la partie ouest du port de plaisance et de protéger le cordon sur les secteurs Est et Ouest du port avec des ganivelles afin de limiter des dégradations importantes durant l’été, qu’elles soient naturelles (tempêtes, coups de mer …) ou anthropiques (piétinement, accès sauvages, …). Le démontage des canalisations et des équipements laissés sur place, le retrait de la base vie et la remise en état du parking Saint-Eugène sont également au programme. Les travaux reprendront ensuite en octobre.

Les entreprises Cazal et Philip Frères mettent en œuvre toutes les mesures sanitaires indispensables liées au COVID-19 ; il est demandé aux riverains de ne pas aller à la rencontre des ouvriers sur le chantier, la plage restant interdite à la population.

Ville de Frontignan la Peyrade

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Sophie Mazas, conférence de presse : "À Montpellier les Roms sont expulsés par le feu" - 17 septembre 2021 (©JPV)

[VIDEO] Bidonvilles : « à Montpellier les Roms sont expulsés par le feu »

« À Montpellier les Roms sont expulsés par le feu, » c’était l’intitulé de la conférence de presse animée par Sophie Mazas avocate et présidente de la Ligue des droits de l’Homme...

Covid-19 : Près de 3/4 des jeunes de 12 à 17 ans ont bénéficié d’une première dose de vaccin en Occitanie

72,6% des jeunes de 12 à 17 ans ont déjà bénéficié d’une première dose de vaccin en Occitanie. L’obligation vaccinale des personnes travaillant dans les secteurs sanitaire, médico-social et social...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES