Il y a actuellement 389 cas confirmés en Occitanie, 99 hospitalisations en cours, dont 37 en réanimation et 10 décès.

VOIR AUSSI : Montpellier : La Ville ouvre deux gymnases pour accueillir les plus démunis

Il y a actuellement, 137 cas dans l’Hérault, 57 cas en Haute-Garonne, 42 cas dans l’Aude, 39 cas dans le Gard, 26 cas dans les Pyrénées-Orientales, 22 cas en Aveyron, 13 cas dans le Tarn, 12 cas dans le Gers, 8 cas en Lozère, 8 cas en Tarn-et-Garonne, 7 cas dans les Hautes-Pyrénées, 4 cas dans le Lot, 2 cas en Ariège et 12 cas de patients domiciliés hors région Occitanie.

En France, selon le dernier bilan, 264 personnes sont mortes (89 supplémentaires en 24 heures) et 931 sont en réanimation. Pour le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, la moitié sont âgés de « moins de 60 ans «  en parallèle, « le nombre de retours à domicile de personnes guéries augmente, puisque nous sommes à 1.000 ce soir ».

VOIR AUSSI : Mémo : Jour 02 COVID-19, « ennemi de l’humanité »

Jeudi et vendredi, un projet de loi instaurant un « état d’urgence sanitaire », accompagné de mesures d’urgence pour soutenir l’économie doit être examiné par l’Assemblée nationale et le Sénat.

À l’exception des déplacements essentiels, les citoyens sont confinés chez eux, à moins de présenter une attestation sur l’honneur, au risque de recevoir une amende de 135 euros. Selon le ministre de l’Intérieur, le confinement, mis en place depuis mardi midi, est « une période de 15 jours qui pourra être reconduite », 4.095 amendes ont déjà été dressées pour des déplacements irréguliers.