Gard : La galerie d’art Cécile Chiorino passe à la réalité virtuelle pour présenter les créations de Cécile Desserle

Gard : La galerie d’art Cécile Chiorino passe à la réalité virtuelle pour présenter les créations de Cécile Desserle (CR Galerie d’art Cécile Chiorino)

Pour relancer son activité, la galerie d’art Cécile Chiorino adopte la réalité virtuelle.

VOIR AUSSI : « Spectro » de Ludovic Finck, à découvrir (virtuellement) au muRum

Du 11 au 30 mai, la galerie Cécile Chiorino, basée à Aigues-Mortes dans le Gard proposera, grâce à une agence de communication, la visite virtuelle « wake up » d’une sélection de 40 œuvres signées de l’artiste peintre montpelliéraine Cécile Desserle.

Pour Cécile Chiorino, il s’agit à la fois de s’adapter au nouveau contexte sanitaire et démocratiser l’art. En pratique, à partir du 11 mai, les internautes pourront se déplacer, en se connectant sur www.cecile-chiorino.fr, dans la galerie d’art et visualiser presque comme s’ils y étaient les œuvres de Cécile Desserle.

Au travers des 40 œuvres picturales que compte cette nouvelle série « du confinement », il sera possible de découvrir les thèmes de prédilection qui font l’identité de cette artiste unique : la féminité et le mouvement.

Vers une nouvelle approche du marché de l’art ?

Pour la galeriste, cette nouveauté permet d’envisager sa stratégie de vente autrement : « Dans l’impossibilité d’organiser un vernissage, comme cela se fait traditionnellement dans le secteur de l’art, j’ai utilisé cette galerie virtuelle pour contacter les amateurs d’art par cercles concentriques. »

La galerie fonctionne toujours, en parallèle, de cette nouveauté numérique, « les personnes qui le souhaitent peuvent bien sûr venir sur place, mais je suis convaincue que les gens sont maintenant prêts à acheter de l’art différemment ! » 

Située au cœur de la cité classée d’Aigues-Mortes, rue Pasteur, la galerie d’art Cécile Chiorino a été créée il y a une quinzaine d’années et puis reprise par son actuelle propriétaire depuis 4 ans.