Rassembler et convaincre sera le travail des six semaines à venir pour Coralie Mantion, nouvelle tête de liste proposée à l’Assemblée Générale EELV de Montpellier. Réponse ferme le 4 février.

En conférence de presse ce lundi 27 janvier Manu Reynaud porte parole des Verts assume sans complexe : « c’est une erreur de casting » en parlant du cas Clothilde Ollier, qui de son côté affirme : « je ne céderai pas. » Une candidate qui aurait décidé unilatéralement un virage à gauche toute, avec la naissance de son “Écologie en commun.” Direction qui a surpris et braqué bon nombre de militants écologistes, qui se sont vécus comme envahis par des insoumis dissidents. Dissidents, tout en étant de bons négociateurs de places sur la liste des conseillers municipaux, en vivant comme légitime de ne pas passer par la plateforme de candidature d’EELV, comme l’avait exprimé Hélène Raux militante d’Attack et membre de Confluence, le 11 décembre dernier. Certainement des effets « explosifs » à retardement, mais garantis, le temps d’observer cette réorganisation : l’ex-maire de Murles est écartée, mais dénonce une injustice, elle qui souhaitait une écologie en grand, pour un large rassemblement.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Montpellier : Clothilde Ollier poursuit sa conquête de la mairie, « je ne céderai pas ! »

Un rendez-vous politique d’importance : Coralie Mantion

Aujourd’hui, le thème de la pollution, des transports, et des mobilités actives était comme un prétexte pour un rendez-vous politique d’importance. Présenter : Coralie Mantion.

 

Coralie Mantion, n’a presque pas besoin de se faire connaître. Architecte, porte-parole EELV, elle est très active au sein des verts dans la cité. Elle a été candidate aux Européennes sur la liste menée par Yannick Jadot qui a fait 19,37% à Montpellier, juste derrière la liste Renaissance de la majorité présidentielle avec ces 22,77%.

 

Coralie Mantion attend le 4 février que sa place de tête de liste soit confirmée par le vote des adhérents EELV. Restent en soutien de cette démarche : le Parti animaliste, et Génération Écologie.

 

Interview Corallie Mantion : « j’ai pour mission de rassembler la famille des écologistes… » une mission où elle envisage la possibilité de convaincre Clothilde Ollier, dont elle était très proche, et pourquoi pas : Jean-Louis Roumégas.

 

 

Plan d’action pour le climat et la qualité de l’air

Cette “rentrée politique” si l’on peut dire s’est faite avec une présentation du « plan d’action pour le climat et la qualité de l’air », mesure prioritaire pour Montpellier avec les écologistes. EELV garanti, des décisions et des choix budgétaires décisifs qui permettront de sortir rationnellement de l’usage du diesel en 8 ans, avec une ZFE (zone à faibles émissions) pour interdire la circulation dans la métropole des véhicules de plus de 20 ans, une limitation de vitesse à 30 km/h en centre-ville, la fermeture de la circulation des rues où se trouvent des écoles aux horaires d’entrée et de sortie, et l’application de la gratuité des transports en commun pour les jours de pic de pollution. Autre ligne de développement : un ambitieux plan vélo avec un investissement de 100 M€ sur six ans.