Alenka Doulain, tête de liste de #NousSommes aux municipales 2020 de Montpellier (©#NousSommes)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Samedi 30 novembre, Alenka Doulain a été plébiscitée pour porter la dynamique de la campagne de #NousSommes pour les municipales de 2020 à Montpellier.

À l’issue d’un impressionnant processus de désignation, le collectif Montpelliérain avait déjà présenté, mi-novembre ses 80 candidats sélectionnés, sur 136 postulants.

Construite depuis juin, sans vote, mais à travers des agoras, forums et ateliers, puis arrêtée en octobre dernier, la liste des candidats avait été sélectionnée par un Comité de désignation composé de dix volontaires non-candidats armés d’un système de notation  pondérée par des entretiens.

Une fois, cette première étape réalisée, le plus dur restait à faire pour les militants : l’ordonnancement et la désignation de la tête de liste, ainsi que huit porte-paroles. Un lourd travail réalisé, ce samedi, par le processus d’une « élection sans candidat », comprendre par une désignation collective du représentant le plus adapté à la fonction.

VOIR AUSSI : #NousSommes lance sa liste, à l’image de Montpellier

Dans le respect de l’ADN du mouvement, le Comité de suivi, successeur du Comité de désignation et en charge depuis un mois de l’accompagnement des candidats a animé un processus inédit, pour permettre aux 80 candidats, de faire le choix de la tête de liste.

Et c’est tout naturellement, selon le collectif, qu’« Alenka Doulain a été plébiscitée, car elle revêt les nombreuses qualités nécessaires pour construire avec les habitants de Montpellier un avenir résolument plus démocratique, plus social, plus écologique. »

Alenka Doulain est « la seule tête de liste à se battre pour donner [aux Montpelliérains] le pouvoir sur leur vi(ll)e. »

Alenka Doulain, jeune femme de 30 ans, figure médiatique du mouvement montpelliérain a été considérée par ses colistiers, comme la candidate naturelle, « la meilleure personne pour incarner le mouvement qui veut faire de Montpellier ce que nous sommes. »

Habitante du quartier Figuerolles, militante d’Europe écologie – Les Verts, jusqu’aux élections régionales de 2015, c’est une militante de terrain que le collectif citoyen a décidé de désigner comme représentante. Et, les militants montpelliérains en sont sûrs « ses qualités de planificatrice et d’organisatrice sauront rassembler les montpellierain.ne.s dans une nouvelle dynamique. »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : Gabriel Attal en visite dans l’Hérault pour défendre la politique du gouvernement

L’Hérault est sévèrement touché par la reprise épidémique (quatrième de France), avec un taux d’incidence de 525 cas pour 100 000 habitants. Alors que la France vient de franchir le...

Cinéma en plein-air : Un mois d’août à Saint-Quentin-la-Poterie

Cet été, les Toiles du Sud et l’Office Culturel proposent quatre projections de films à découvrir en plein air. Le rendez-vous est fixé au Parc Chabrier, près de la place...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES