Montpellier : Clothilde Ollier, « nous ferons de la rue Saint-Louis le symbole de la reconquête de notre ville »

Pour une ville respirable et des rues apaisées - L'Ecologie en Grand à Montpellier
L'Occitanie, c'est aussi la Région du fromage

Les écologistes Montpelliérains ont décidé de faire de la rue Saint-Louis, un symbole.

Alors que 7 000 voitures transitent, chaque jour, dans cette petite rue de 7 mètres de large, Clothilde Ollier, tête de liste du rassemblement citoyen pour l’écologie aux prochaines élections municipales à Montpellier, veut faire du « symbole de l’asphyxie automobile de Montpellier », « le symbole de la reconquête de notre ville au bénéfice de la qualité de vie de ses habitants ».

VOIR AUSSI : Clothilde Ollier veut travailler avec tous les Montpelliérains

« Nous devons prendre nos responsabilités et assumer des choix. Les miens donneront la priorité à la santé et à la sécurité des habitants. » – Clothilde Ollier

La candidate écologiste propose « aux habitants de travailler ensemble à la définition d’un nouveau plan de circulation qui empêche le trafic de transit et permette de transformer la rue Saint-Louis en une rue apaisée où les piétons et les cyclistes seront prioritaires. Une rue agréable et conviviale, favorable au commerce de proximité et à la vie de quartier. »

Dans la lignée, du Plan vélo des écologistes, les militants souhaitent, plus globalement, repenser la place de la voiture à Montpellier, « L’écologie en grand, cela veut dire libérer Montpellier de l’asphyxie automobile. Nous voulons rendre la ville plus respirable, la circulation plus apaisée. Nous voulons que l’aménagement de nos rues donne la priorité aux usagers les plus vulnérables : personnes à mobilité réduite, piétons, cyclistes. Cela implique des choix. Nous les assumerons », précise la candidate.