Montpellier-web-commercants
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

[VIDEO] Avant la manifestation cycliste du 10 novembre, les écologistes montpelliérains ont présenté, ce mardi 5 novembre, leur première mesure phare, un plan mobilités actives pour que le « vélo prenne toute sa place à Montpellier. »

VOIR AUSSI : [VIDEO] Montpellier : Clothilde Ollier veut « sauver » la gare Saint-Roch

Le rendez-vous était donné devant l’entrée voitures du parking souterrain Foch-Préfecture, « un exemple de ce qu’est la politique vélo à Montpellier, aujourd’hui ».

Alors que la Ville de Montpellier est à la fois, pointée du doigt par l’Union européenne pour son taux de dioxyde d’azote trop élevé, et mal classé dans le baromètre des villes cyclables mis à jour par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) (9e/11), la tête de liste du « rassemblement des écologistes à Montpellier » a mis sur la table une proposition ambitieuse pour le vélo : « 100 millions d’euros sur 6 ans ».

Pour Clothilde Ollier : « il faut complètement repenser la place du vélo », en somme sortir d’une logique de ponctualité, « pour penser système vélo en général », et mettre sur la table un « plan vélo à l’échelle de la Métropole, avec 100 millions d’euros sur 6 ans, 300 km de voies cyclables et 1000 places de vélos sur Montpellier en parking souterrain ». Et la candidate en a conscience, il faudra pour cela, installer ces places sur d’anciennes places automobiles et donc discuter la place de la déesse automobile face à la petite reine, dans les rues de la capitale languedocienne.

Ce Plan vélo reposera sur trois axes, selon Coralie Mantion, porte-parole du « Rassemblement citoyen pour l’écologie », « le stationnement en souterrain et en surface, la sécurisation des axes existants, et la création deux grands axes pour développer les transports doux ».

[VIDEO] Explications avec Clothilde Ollier, tête de liste du rassemblement des écologistes à Montpellier : « ce n’est pas de l’argent, c’est simplement de la volonté politique ».

Concrètement les écologistes souhaitent obliger, « dans le plan local d’urbanisme, les constructions neuves à prévoir de grands locaux équipés, répondant au besoin de stationnement de plusieurs vélos par famille ; y compris des vélos cargos », développer « massivement l’offre d’arceaux à vélos en libre accès, en surface, au plus près des commerces et des lieux de destination du cœur de ville », mettre en place « 1 000 places sécurisées, abritées et dont la disponibilité sera garantie en contrepartie d’un abonnement de moins de 3 euros par vélo et par mois ».

Pour aménager ces 1 000 places sécurisées, les écologistes préconisent la réaffectation de 125 places de stationnement automobiles (sur les 7 000 places) dans les parkings du centre-ville au stationnement des vélos, à raison de 8 par place.

Plus précisément, sur le parking Foch-Préfecture (équipement municipal), le  « Rassemblement des écologistes à Montpellier » propose la réaffectation de 50 places automobiles au bénéfice de 400 places pour vélos et une modification des rampes d’accès au parking. Le coût de cette transformation, évalué à 500 000 euros, devrait être financé dans le cadre du budget vélo de la Métropole.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDÉO] Lunel ose sa métamorphose et réouvre les maisons closes

[VIDÉO] Une chose est sûre, ce sera le projet du mandat. Ce jeudi le Maire de Lunel Pierre Soujol, entouré de son premier adjoint Stéphane Dalle, en charge notamment de...

Sébastien Pacull, Le Rendez-Vous - Janvier 2021 (©JPV)

Le Rendez-Vous avec Sébastien Pacull : « Travaillons ensemble autour d’idées, ce sont les idées qui doivent triompher »

[VIDÉO] Un entretien sans filtre avec Sébastien Pacull, Conseiller communautaire et Conseiller municipal de Sète. Une analyse de la campagne des Municipales, du début de mandat du maire de Sète,...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS

Soutenez Le Mouvement

Montpellier manif 3juin2020

Faire sens, bousculer les repères, et ouvrir des perspectives : tel est le contrat que Le Mouvement, média, libre et indépendant, passe avec chacun de ses lecteurs.