[VIDEO] Pacte de Milan à Montpellier avec « la participation » d’activistes écologistes, et militants. Ils sont des milliers sur la planète à agir dès ce lundi 7 octobre dans les villes de 55 pays, dont la France, pour dénoncer l’inaction climatique des États.

Voir aussi : Montpellier, 5e Sommet international des Maires du Pacte de Milan

Le 5e sommet international des maires du Pacte de Milan a débuté ce matin par un discours d’introduction de Philippe Saurel, suivi de débats perturbés avec poésie par l’intervention des collectifs Extinction Rebellion et ANV-COP21.

Annonce - Pub - Advertisement

Montpellier 9h30, lancement du 5e sommet des Maires des villes signataires du Pacte de Milan, Extinction Rebellion et ANV-COP21 s’invitent et offrent une tonalité différente pour dénoncer ce qu’ils définissent comme « un système économique injuste et autoritaire ». À la mairie, ce matin la lettre de Mathieu Yon, maraîcher biologique de Clapiers a permis d’apporter un éclairage différent avec une poésie et un réalisme qui portent au-delà de tous discours : « qu’avons-nous fait ? […] c’est nous les responsables du désastre … avec notre spéculation immobilière et notre projet technocratique d’une agriculture sans agriculteurs… »

Vidéo complète de la lettre de Mathieu Yon :

Une action qui fait partie d’un programme pour la « rébellion internationale d’octobre », avec des ateliers artistiques, des blocages de rues, des campagnes d’affichage et des occupations illégales. Ce lundi 7 octobre, c’est le top départ de la semaine de rébellion.

Désobéissance civile et sans violence

Rebelles sans frontière et convaincus, les membres d’Extinction Rebellion organisent en ce mois d’octobre 2019, et dans de nombreuses villes dans le monde, des mobilisations de grande ampleur, en faveur du monde vivant.

Lire aussi : Mouvement mondial, prêt à rejoindre la rébellion ?

Annonce - Pub - Advertisement