Montpellier 24 mai, deuxième journée de grève internationale et de marche de la jeunesse, pour le climat. Ils étaient environ 1500 à manifester, avec énergie et convictions

Initiative riche de sens, avant le scrutin européen, les jeunes manifestent ce vendredi 24 mai dans des centaines de villes pour que : « l’écologie soit le sujet central de ces élections ». Une grève mondiale pour le futur. À Montpellier, ils étaient environ 1500 à manifester avec énergie et convictions, ils l’affichent : ils ne veulent pas du « chaos pour héritage. »

Annonce - Pub - Advertisement

Youth for Climate France, né après l’appel à la grève scolaire lancée par la jeune Suédoise Greta Thunberg, est un mouvement de jeunes qui se mobilisent pour le climat, l’environnement, et l’écologie. Le 15 mars dernier, ils avaient répondu à l’appel international à la mobilisation et avaient réuni plus de 200 000 jeunes en France.

Pour eux, l’action prioritaire à réaliser : « changeons le système, pas le climat. »

Youth For Climate France dénonce aussi le manque d’importance accordé au réchauffement climatique : « Et un et deux et 3° c’est un crime contre l’Humanité. »

Ils décrivent un modèle de société qui ne les emballe plus, et souhaitent dessiner un avenir différent : « et c’est quoi le message que l’on donne aux jeunes : produis consomme et ferme ta gueule »

Voir aussi : « Nique pas ta mer », pour alerter sur l’urgence climatique : Montpellier mobilisée

Produire et consommer autrement

Aller à l’encontre des intérêts d’un tout petit nombre pour la sauvegarde d’un très grand nombre, et au-delà de l’ensemble du vivant sur la planète. Les jeunes motivés souhaitent retrouver un équilibre et pouvoir envisager un nouveau projet : “produire et consommer autrement, c’est maintenant.” Une nouvelle révolution, de la révolution industrielle à la révolution climatique : #MarchePourLeClimat. Une journée qui a vu également la participation d’associations, de mouvements politiques, et de syndicats pour réaffirmer les liens entre les revendications écologiques, et une nécessité de justice sociale.

#OpérationTombes

Pour clôturer ce mouvement, une opération tombes autour des trois Grâces : un thème-choc : la mort annoncée, et en cours de la biodiversité.

Samedi 25 mai, d’autres marches sont prévues dans de nombreuses villes, à Montpellier, le rendez-vous est donné à 14h au Peyrou avec “Citoyens pour le Climat Montpellier

Voir aussi : Montpellier marche pour le climat : « stop à l’inaction des institutions et des politiques »

Annonce - Pub - Advertisement