[VIDEO & ITW] Amphithéâtre occupé par des étudiants, puis évacué par un commando armé avec violences. C’était le 22 mars 2018. Des actes d’individus cagoulés qui ont provoqué des enquêtes administratives, et judiciaires.

2019. Des étudiants et des professeurs se sont rassemblés devant la faculté de droit ce vendredi 22 mars, avec un slogan : « ni oubli ni pardon » et en scandant : « Siammo tutti antifascisti ».

Rappel des faits : 22 mars 2018, c’est le mouvement de contestation contre la réforme de l'accès à l'université. Événement et moment rares, un amphithéâtre de la faculté de droit de Montpellier est occupé par des étudiants. Tard dans la nuit, l’intervention d’individus cagoulés armés de bâtons qui jouent les gros bras. Plusieurs étudiants seront battus et blessés. On peut alors parler d’un commando qui tient à évacuer par la violence les manifestants. L’enquête et les témoignages précisent que parmi les membres du commando, il y avait aussi un professeur de la faculté de Droit.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :