Ils étaient près de 3 000 salariés, fonctionnaires et Gilets Jaunes à défiler cette après-midi à Montpellier.

VOIR AUSSI : Montpellier : Acte XVIII des Gilets Jaunes, « avec ou sans gilet jaune, c’est ensemble que nous écrirons notre avenir »

Les quatre syndicats du public et du privé : CGT, FO, FSU et Solidaires avaient prévu les choses en grand pour cette manifestation partie de la place Thessalie en direction du Peyrou et qui a rassemblé environ 3 000 manifestants (2 300 pour la préfecture).

Annonce - Pub - Advertisement

Une manifestation intersyndicale pour « rassembler contre la précarité et contre la politique du gouvernement », selon Gilbert Fouilhe, secrétaire de l’UDFO 34.

La mobilisation devait aussi servir à « clore le grand bla-bla national du Président de la République » et rappeler les revendications des syndicats, pour Serge Ragazzacci, secrétaire Général CGT UD34.

En fin de cortège, certains Gilets Jaunes ont fini par se retrouver devant la Préfecture pour manifester pacifiquement face aux forces de l’ordre.

En parallèle, dans les jardins du Peyrou, la commission « convergence » de l’Assemblée générale des gilets jaunes de Montpellier proposait un moment de convergence entre gilets jaunes, citoyens et syndiqués ou chacun était invité à prendre la parole autour de la convergence des luttes.

Annonce - Pub - Advertisement