Le mouvement des "gilets jaunes" a prévu, samedi 17 novembre, plus de 700 blocages dans toute la France, notamment pour protester contre la hausse du prix des carburants.

Mais ce n'est pas seulement la hausse du prix des carburants qui est en cause, pour Stessy Seguin, membre de l'organisation du mouvement sur la région montpelliéraine, il ne faut pas réduire la mobilisation, "ce n'est pas que par rapport à l'essence, ce n'est pas que par rapport aux 80 km, c'est pour toutes les taxes, la CSG, la TVA", "toutes nos factures ont augmenté, que ce soit les mutuelles, que ce soit EDF, GDF, même ceux qui se chauffent au fioul ont été impactés. Au final, ce que l'on voit, c'est qu'on nous augmente toutes nos charges ... et qu'il n'y a rien qui rentre." Son ras-le-bol est profond : "on ne peut plus nous taxer plus que ce que l'on a déjà été taxés."



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :