Montpellier, manif citoyenne 1200 cyclistes en colère

Comme le battement d’ailes d’un papillon, le hashtag #JeSuisUnDesDeux a fait naître une initiative citoyenne. Samedi 10 novembre 2018 fera date, dans la ville de Montpellier. L'association Vélocité a su mobiliser et organiser sa “manifestive,” du Peyrou à l’Hôtel de Ville.

Avec ce slogan : “Saurel ouvre les yeux, on est plus de deux, les cyclistes ont réussi leur rassemblement. Ils étaient environ 1200 en arrivant à la mairie. Une présence, et un message fort à l’attention du maire de Montpellier Philippe Saurel, lequel avait déclaré sur France Télévision : “le vélo est utilisé, mais pas spécialement à l’intérieur du centre-ville [...] vous savez, faire une infrastructure, pour qu'elle soit utilisée par deux personnes, ce n’est peut-être pas l’idéal.

“Aujourd’hui c’est le citoyen qui fait de la politique”

Maladresse, erreur de langage ? Le fait est qu’il est apparu impossible pour les usagers du vélo, de se laisser considérer comme quantité négligeable, à travers les propos d’un élu. Touché devant le ton et les mots du maire de la ville, Bruno Adele lance le hashtag #JeSuisUnDesDeux. Reflet d’un sentiment d’injustice, qui a fait naître un véritable soulèvement numérique que les militants digitaux de “Montpellier territoires pluriels“ ont eu du mal à contenir, et qu’ils ont certainement amplifié involontairement.

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .