1er mai à 17h : 50 ans après Mai 68, échange et débat avec René Revol, maire et député suppléant

Le mois de mai 2018 débute bientôt, entre mobilisations étudiantes, grèves et manifestations. Dans ce contexte si particulier, qui en rappellera un autre, interroger l’actualité de Mai 68 paraît plus que jamais nécessaire alors que s’opposent des forces politiques parfois bien similaires et pourtant si différentes.

C’est dans ce cadre que La Carmagnole (10 rue Haguenot  à Montpellier), proposera le 1er mai prochain à 17 heures, un débat à ne pas manquer pour commencer le « joli mois de mai », cinquante ans après les événements de Mai 68 et quelques jours avant la « fête à Macron » du 5 mai prochain : « 50 ans après, les jeunes interrogent Mai 68 avec René Revol ».

Au programme, échange et débat pour évoquer rupture et continuité entre Mai 68 et Mai 2018 entre :

  • René Revol : maire de Grabels, député suppléant (La France insoumise) de l’Hérault et ancien militant étudiant membre d’un comité de grève en mai 1968.
  • Nathalie Oziol : doctorante en anglais et enseignante
  • Maël Reininger : étudiant en science politique et syndicaliste

Mai 68 avait apporté des améliorations notables aux travailleurs, notamment l’augmentation du SMIG (ancêtre du SMIC) de 35% et de 56% pour les salariés agricoles, l’augmentation générale des salaire de 10% en moyenne et la reconnaissance légale de la section syndicale d’entreprise et de l’exercice du droit syndical dans l’entreprise…, qu’en sera-t-il de Mai 2018 ?