Le tribunal administratif de Montpellier vient d’ordonner ce mercredi 18 avril, l’évacuation de l’université Paul-Valéry. Il autorise le président Patrick Gilli à procéder à l’expulsion des occupants. La suite appartient à présent au Préfet. Le tribunal a par ailleurs validé l’organisation de certains examens sur internet.

LIRE AUSSI : Université Paul-Valéry de Montpellier : « la fermeture administrative de l’université, qui annoncerait l’intervention policière, est imminente. »

« Article 1er  : Il est enjoint à l’ensemble des personnes occupant sans droit ni titre, à des fins qui ne sont pas conformes à leur destination, les campus de Saint-Charles et de la route de Mende de l’université Paul Valéry de libérer les lieux sans délai à compter de la notification de la  présente ordonnance et de son affichage sur les lieux par le gestionnaire du domaine. À défaut, le président de l’université Paul Valéry, Montpellier III pourra procéder d’office à leur expulsion. »

À partir de 18 h, sur le campus devrait se tenir un grand meeting sur la « Convergence des luttes ».