Montpellier Patient Covid en réanimation ©JPV
Montpellier Patient Covid en réanimation (©JPV) 2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Face à la dégradation très rapide des indicateurs épidémiques, sans précédent depuis le début de la pandémie, l’Agence régionale de santé a demandé aux établissements de santé publics et privés d’activer leur plan blanc, un dispositif exceptionnel destiné à renforcer l’organisation des hôpitaux.

L’ARS adresse un message d’alerte et de mobilisation à toute la population pour limiter les contaminations. L’importance du nombre de cas Covid graves pris en charge dans les établissements de santé impose à nouveau la mise en place d’un plan blanc.

Près de 100 cas par semaine en soins critiques

Les nouvelles admissions, pour cause de COVID, connaissent un accroissement très soutenu depuis 3 semaines autant dans les services de soins critiques, environ 100 par semaine, que de médecine conventionnelle près de 600 par semaine. Dans les établissements de santé d’Occitanie, le taux d’occupation dans les services de réanimation atteint ce jour 92% et même 100% dans plusieurs départements. La région disposant à ce jour d’une capacité de 560 lits contre moins de 500 hors crise sanitaire.

L’activation du plan blanc concerne l’ensemble des établissements d’Occitanie

La part des patients covid en réanimation dépasse aujourd’hui le tiers des lits disponibles, alors que ces services subissent déjà une forte pression liée à l’activité hors Covid et à l’arrivée de patients souffrant de pathologies hivernales. L’activation du plan blanc concerne l’ensemble des établissements d’Occitanie. Il permet de mieux se préparer pour accueillir les malades, d’augmenter le nombre de lits en réanimation et de déprogrammer progressivement certaines opérations qui sont moins prioritaires, afin d’organiser l’accueil et la prise en charge d’un afflux massif de patients Covid.

Le Plan blanc s’appuie également sur une solidarité inter-établissements forte, et permet de faire appel à du personnel de renfort. En réponse à l’urgence sanitaire, cette adaptation des capacités de prise en charge hospitalières est indispensable pour la mobilisation de lits supplémentaires et d’équipes médicales spécialisées.

Solidarité de tous envers les soignants,  et appel aux volontaires

Les professionnels de santé à l’hôpital comme en ville ainsi que les professionnels du secteur médico-social sont fortement mobilisés pour faire face à une crise d’une intensité sans précédent. Un appel est lancé à tous les professionnels de santé volontaires (étudiants, retraités, libéraux, salariés…) de la région pour venir en soutien des équipes soignantes à l’hôpital. Ils sont appelés à se faire connaître via la plateforme Renfort RH https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr/

L’ARS Occitanie lance un appel à la solidarité et à la responsabilité de chacun en soutien aux soignants mobilisés. La vaccination et le respect des gestes barrières sont nos atouts indispensables pour nous protéger, protéger les plus fragiles et préserver notre système de santé.

Le vaccin diminue de 90 % le risque de formes sévères, et les gestes barrières sont particulièrement efficaces pour lutter contre la Covid-19, mais aussi nous protéger des virus de l’hiver. L’ARS appelle toutes et tous à faire ces gestes qui sauvent.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram