© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Alors que les effets d’annonce se multiplient sur les « Etats généraux » de la justice par le gouvernement français, nous apprenons l’étonnant abandon des poursuites de Mme Dumas pour l’affaire de la « piscine ».

Le principe d’équité qui m’est cher en tant que socialiste semble, sur ce dossier, piétiné.

Sur un avis de la DDTM, service de l’état français, la députée de la majorité voit le procureur de la république décider l’abandon des poursuites.

A la lecture du communiqué nous ne pouvons qu’être étonné des largesses prises avec le code de l’urbanisme sur ce dossier d’une piscine débordant de plus de 4 mètres sur une parcelle communale qui remettent en question à la fois l’indépendance de la justice et le principe d’égalité de considération des justiciables.

Une fois de plus, ceux qui nous gouvernent ne se voient pas lire les textes de loi dans le même sens que « des gens qui ne sont rien » pour citer l’actuel président de la république française.

Alors que nous nous battons chaque jour pour moraliser cette société dans laquelle nous vivons nous constatons l’arrogance de Mme la députée Dumas suite à un abandon des poursuites entaché de zones d’ombres.

Il reste malheureusement beaucoup de chemin pour moraliser cette société et il ne faudra pas rater les étapes démocratiques et les mobilisations sociales à venir qui nous permettront d’assurer le renouvellement des visages et des pratiques qui devraient appartenir au passé.

Pierre García
Secrétaire de section du Parti Socialiste de Nîmes

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Jogging Paris

Running : 37e édition des 20km de Montpellier

Les 20km de Montpellier, c’est une course caritative « pour ceux qui ne peuvent pas courir! » Elle se déroule ce dimanche 28 novembre. À cette occasion, la Ville de Montpellier informe...

Journaux papiers (©Pxls)

La Charte de déontologie des journalistes a 50 ans

La Charte de déontologie des journalistes, signée à Munich le 24 novembre 1971 a 50 ans. Elle fait partie de trois textes de référence. Chronologiquement trois textes de référence définissent...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES