© Illustration

Le dossier de l’inscription de La Maison Carrée de Nîmes au patrimoine mondial de l’Unesco avance. Une réponse du Ministère de la Culture est attendue avant la fin de l’année.

Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes, et Mary Bourgade, Adjointe déléguée à l’inscription Unesco et au patrimoine antique, ont passé une ultime audition devant le Comité national des biens français, mardi 12 octobre, à Paris.

En pratique, le Ministère de la Culture doit donner une réponse officielle avant la fin de l’année, via un courrier de la Direction générale du Patrimoine, pour confirmer que l’État français retiendra le dossier nîmois et le déposera, début 2022, au Centre du Patrimoine mondial. Les experts ICOMOS International mandatés par l’Unesco auront alors 18 mois pour étudier le dossier avec un potentiel passage à la 46e session du Comité du Patrimoine Mondial à l’été 2023.

Partager l'article :