Action du collectif SOS Oulala en mai 2021 (© JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le collectif SOS Oulala a décidé de répondre à l’appel de la quatrième Journée de mobilisation contre la réintoxication du monde.

Pour « célébrer » cette journée, les militants ont décidé d’organiser un rassemblement sur le tracé du LIEN (entre Grabels et Saint Gély du Fesc au niveau de Lichauda-Mas de Gentil proche de l’arrêt de bus du Pradas), entre 16h et 18h, suivi d’une prise de paroles « pour sensibiliser sur la biodiversité détruite par le projet du LIEN ». L’action se terminera par un goûter participatif.

VOIR AUSSI : [VIDEO] Hérault, le L.I.E.N : un enjeu écologique et un mensonge politique ?

Les militants profiteront aussi de ce moment convivial pour réintroduire symboliquement « des espèces protégées menacées de destruction par le tracé du LIEN ». « Nos garrigues méditerranéennes sont parmi les cinq écosystèmes les plus riches du monde. L’Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN) se clôture et pour le collectif Sos Oulala la biodiversité se protège en Amazonie, mais aussi juste à côté de chez nous. »

La mobilisation continue pour les Journées européennes du patrimoine

À l’occasion de ces journées, le Maire de Grabels et Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole organise un rassemblement samedi 18 septembre à 12h devant la Mairie de Grabels pour « défendre notre patrimoine naturel commun ».

VOIR AUSSI : [VIDEO] Squat politique : MÉR est née pour résister au chantier du L.I.E.N

Pour René Revol, « face à l’urgence climatique, la défense du patrimoine naturel est une cause qui doit tous nous mobiliser. Notre municipalité et la grande majorité des habitants s’opposent au tracé du LIEN, grand projet inutile destructeur de l’environnement. » Et le Maire (La France insoumise) de compléter « le projet vieux de 30 ans aura des conséquences dévastatrices pour nous tous en termes de pollution, d’épuisement de la ressource en eau, de qualité de l’air et également sur notre santé …  Il faut désormais que la volonté des citoyens soit entendue ! »

De son côté, le collectif Sos Oulala sera également présent, entre 9 heures et 13 heures pour tenir un stand d’information ludique sur la lutte contre le LIEN.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Annie Favier Baron et Michel Arrouy octobre 2021 (©JPV)

Frontignan : Annie Favier Baron signe jusqu’en 2026 pour agir en faveur de la transition écologique

Bassin de Thau. Frontignan, en cette fin d’octobre 2021 s’est déroulé la signature officielle de la convention pluriannuelle entre le CPIE et la Ville de Frontignan la Peyrade. CPIE, comprendre...

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a commencé en Occitanie

Entre le mois de décembre et avril, la grippe touche en moyenne 2,5 millions de personnes chaque année. La vaccination contre la grippe saisonnière commence aujourd’hui et se déroulera jusqu’au...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES